#CultureWE : le retour du jazz

Le public est masqué, en petit comité, mais qu’importe. Le plaisir de jouer et d’être entendu est là. Au Duc des Lombards (Paris), célèbre club parisien, l’ambiance est à la fois joyeuse et feutrée. “On est très heureux d’être venu passer une soirée“, explique un spectateur. “On sent la différence quand la musique revient dans nos vies et en concert comme ça, incroyable !“, témoigne une habituée.

“C’est très important que l’art puisse continuer à vivre”

Sur scène, Manu Le Prince offre aux spectateurs un jazz aux couleurs brésiliennes. Une musique qui l’a aidé durant les deux mois de confinement. Chaque soir, elle chantait à son balcon : “Les gens étaient tellement contents, ils sortaient sur leur balcon, des fenêtres, du coup j’ai fait ça à peu près tout le confinement. C’est très important que l’art puisse continuer à vivre“, explique Manu Le Prince, autrice et interprète. Depuis un mois, les clubs de jazz ont rouvert en s’adaptant aux mesures sanitaires. La salle peut accueillir 100 personnes, elle devra se contenter de deux fois moins. Il sera également interdit de rester debout au bar.

  • JT de 19/20 du vendredi9 octobre 2020L’intégrale
  • 1 Sophie Pétronin : enfin libre, après 1 384 jours de détention
  • 2 Sophie Pétronin libre : le combat de son fils
  • 3 Sophie Pétronin : des questions sur les conditions de sa libération se posent
  • 4 Coronavirus : les professions en danger manifestent contre les nouvelles restrictions
  • 5 Fonds de solidarité : l’aide aux blanchisseries
  • 6 Coronavirus : le CNRS apporte des précisions sur la projection de postillons
  • 7 Saorge : une maire sur tous les fronts, après le passage de la tempête Alex

Source: Lire L’Article Complet