Justin Bieber raconte les affres de sa trajectoire dans une longue lettre ouverte

Dans un long post publié sur son compte instagram dans la nuit de lundi à mardi 3 septembre, le chanteur canadien âgé de 25 ans, qui a connu un succès planétaire fulgurant à l’adolescence et continue de régner sur les hit parades, raconte les difficultés de sa trajectoire, celle d’un enfant star.

« Parfois, on peut atteindre le point où l’on ne veut plus vivre« , révèle-t-il.

« Une pression démente »

« Avez-vous remarqué les statistiques sur les enfants stars et les résultats sur leurs vies ? », demande-t-il. « On met une pression et des responsabilités démentes sur un gamin dont le cerveau, les émotions et les lobes frontaux (pour prendre les décisions) ne sont pas encore développés. »

« Tout le monde a tout fait pour moi, de telle sorte que je n’ai même jamais appris les principes fondamentaux de la responsabilité« , souligne le chanteur de One Time et Baby. « A 18 ans, je n’avais aucune compétence dans le monde réel mais des millions de dollars et accès à tout ce que je voulais. (…) J’avais beaucoup d’argent, de vêtements, de voitures, de récompenses mais je me sentais encore insatisfait. »

Hope you find time to read this it’s from my heart

Une publication partagée parJustin Bieber (@justinbieber) le


Devenu « la personne la plus détestée au monde »

« A 20 ans, j’avais déjà pris toutes les pires décisions possibles« , assure-t-il – drogues dures etc – et il est alors devenu selon lui la « persone la plus ridiculisée, jugée et détestée au monde« . « Irrité, irrespectueux envers les femmes, et en colère« , Justin Bieber raconte s’être alors « éloigné de tous ceux » qui l’aimaient. « Je me suis caché derrière l’ombre de la personne que j’étais devenu« .

Heureusement, « Dieu m’a offert des gens extraordinaires qui m’aiment pour qui je suis » poursuit le chanteur dans cette missive, remerciant sa femme, Hailey Baldwin, et ses amis de l’avoir aidé à reprendre sa vie en main. Début avril, il avait révélé être suivi psychologiquement via une image sur Instagram.

« Tout ça pour dire que même quand les chances sont contre vous, continuez à vous battre », conclut-il dans ce message « venu du coeur« .

Source: Lire L’Article Complet