Mort de Tonton David : (re)découvrez les six plus grands tubes de la légende française du reggae

Il était une figure du reggae et le pionnier du raggamuffin en France. Le chanteur Tonton David est mort à l’âge de 53 ans, ont indiqué mardi 16 février un de ses enfants et son ancien manager. Découvert à la fin des années 1980 grâce au titre raggamuffin Peuples du monde, il a contribué pendant les années 1990 à la popularisation du reggae en France. Retour sur les six tubes qui ont marqué sa carrière.

“Peuples du monde”, 1990

Issus d’un peuple qui a beaucoup souffert / Nous sommes issus d’un peuple qui ne veut plus souffrir“. C’est la chanson qui a fait connaître Tonton David au grand public. Peuples du monde, vendue à 100 000 exemplaires, a contribué à populariser le reggae en France. Elle figurait sur la première compilation de rap français Rappattitude, sortie en 1990, au milieu de titres de Suprême NTM, Assassin ou EJM. Le clip a été réalisé par Mathieu Kassovitz. Le refrain a même été parodié par Les Inconnus dans leur clip Auteuil Neuilly Passy :”Nous sommes issus d’une famille qui n’a jamais souffert / Nous sommes issus d’une famille qu’on ne peut plus souffrir”.

“Sûr et certain”, 1994

Mais j’en suis certain, quelque chose ne tourne pas rond“. Sûr est certain est une chanson issue du deuxième album de Tonton David, Allez leur dire, vendu à 350 000 exemplaires. Elle lui vaudra une nomination aux Victoires de la musique, dans la catégorie Révélation variétés masculine. 

“Chacun sa route”, 1996 

C’est son tube le plus célèbre. Chacun sa route s’est hissée à sa sortie à la troisième place des meilleures ventes en France. Son succès est également porté par sa présence dans le film Un indien dans la ville, comédie sur un petit indien d’Amazonie qui se retrouve à Paris, avec Thierry Lhermitte et Patrick Timsit. 

“Ma number one”, 1994

C’est un des tubes phares de son deuxième album Allez leur dire. Ma number one est une chanson dédiée à sa “maman“, sa “number one“, mais qui rend aussi hommage à toutes les mères. 

“Pour tout le monde pareil”, 1995

En 1995, l’album Récidiviste connaît un certain succès notamment grâce au single Pour tout le monde pareil, une ode à la liberté : “Mais le soleil brille pour tout l’monde pareil et l’air n’est pas rationné / Danse saute jeune fille prends ton pied /
Personne ne peut t’interdire de danser“.

“Fugitif” (en duo avec Cheb Mami), 1995

Tonton David a collaboré avec de nombreux artistes, dont le prince du Raï Cheb Mami sur Fugitif ou le rappeur Doc Gyneco sur l’album Liaisons Dangereuses.  Peinant à trouver son public dans les années 2000, Tonton David avait ensuite progressivement disparu des médias. Il est resté dans les mémoires comme une figure du reggae français et des années 1990. 

Source: Lire L’Article Complet