Rihanna et Umbrella : Composition, Britney Spears, la malédiction de Rihanna… Retour sur l'histoire du tube qui a changé sa vie

On revient sur le tube “Umbrella” de Rihanna qui a changé sa vie et tu vas voir, l’histoire est complètement folle !

Il y a quelques jours, on revenait sur l’histoire du tube “Watermelon Sugar” d’Harry Styles, son écriture, la signification des paroles, les récompenses… Et aujourd’hui, c’est du hit “Umbrella” de Rihanna dont on va te parler. Avant ce morceau, Rihanna peinait à faire décoller sa carrière. La jeune chanteuse de la Barbade avait déjà sorti deux albums avec des titres comme “Pon de Replay” ou encore “SOS” mais beaucoup de personnes la considérait encore comme une one-hit wonder. C’est alors qu’en 2007, Riri met la main sur un titre pop-r&b-rock intitulé “Umbrella” qui va propulsé sa carrière. On a donc décidé de revenir pour toi sur ce tube qui a changé sa vie, on te parle de sa composition, ses nombreuses récompenses et même de la malédiction qui va avec ! Tu vas voir, tu risques d’être surpris(e) ! Allez c’est parti ! Et si tu es fan de la chanteuse, alors on te propose de tester ses connaissances avec ce quizz 100% Rihanna.

Un morceau initialement destiné à Britney Spears

“Umbrella” est l’oeuvre de trois hommes : Tricky Stewart, producteur, Terius Nash, auteur-compositeur et interprète plus connu sous le nom de The-Dream, et Kuk Harrell, un producteur vocal. Et comme beaucoup de chanson, elle était initialement prévue pour une toute autre artiste. Après avoir composé le morceau, les trois producteurs devaient alors la placer entre les mains d’une immense star. La plus grande chanteuse qu’ils connaissaient à l’époque était Britney Spears ayant déjà travaillé avec elle sur le titre “Me Against the Music”. Britney Spears était en train de finaliser son cinquième album, Blackout à l’époque. Tricky Stewart envoie donc une démo à son label qui refuse affirmant qu’ils possèdent déjà assez de titres pour l’opus. Les producteurs décident donc d’envoyer le morceau à plusieurs labels et “Umbrella” fini par arriver jusqu’à Rihanna qui tombe immédiatement sous son charme : “Dès que la démo a commencé, j’ai trouvé ça intéressant, étrange. Et le morceau était de mieux en mieux. Je me le suis repassé encore et encore. J’ai dit à Reid: ‘Il me faut cette chanson. Je veux l’enregistrer demain'” avait-elle expliqué. Mais les producteurs eux, ne sont pas très emballés, Rihanna n’étant pas assez connu pour eux. “Umbrella” était alors le morceau que tout le monde s’arrachait à l’époque. Jay-Z et Rihanna les harcèleront plusieurs semaines au téléphone et finissent par obtenir les droits.

Un véritable carton

La chanson sort en 2007 pour promouvoir le troisième album de Rihanna, Good Girl Gone Bad et la propulse immédiatement sur le devant de la scène. Très vite, le morceau est un véritable carton et se propulse en tête des charts pendant plusieurs semaines. Au Royaume-Uni, “Umbrella” est l’une des plus diffusées à la radio dans les années 2000. Elle réussit à rester numéro un des charts dans ce pays pendant dix semaines consécutives, un record pour un single de cette décennie. En 2008, la chanson remporte le Grammy Award dans la catégorie “Meilleure Collaboration de Rap”. Le clip, quant à lui, reçoit quatre nominations aux MTV Video Music Awards de 2007 et remporte le trophée du “Clip de l’année”. Aujourd’hui, la chanson fait partie des 500 meilleures chansons de tous les temps selon le magazine Rolling Stone. Un succès triomphant pour la jeune artiste qui sera néanmoins compliqué par une certaine malédiction.

La malédiction de Rihanna

Fun Fact à propos de “Umbrella”, la chanson a pour beaucoup été touchée par une malédiction. Alors que le morceau s’impose en tête des charts dans de nombreux pays, de fortes pluies frappent ces mêmes pays ou régions où cartonne Rihanna. Au Royaume-Uni, le pays est touché par d’importantes inondations et ne tarde pas à associer le succès du morceau à ce phénomène. Selon le journal The Sun, les fans auraient malgré eux exécutés une danse de la pluie en se déhanchant sur le morceau en boite de nuit. Ils appellent donc la population à écouter des titres plus ensoleillés dans le but de mettre un terme à cette malédiction. En Nouvelle-Zélande, l’anecdote est encore plus folle. Deux régions du pays subissent les plus fortes tempêtes et inondations de leur histoire au même moment où Rihanna se classe numéro 1. Et ce qui est encore plus hallucinant, c’est qu’à l’instant même où la chanson est détrônée, le climat redevient stable ! Alors simple coïncidence ou véritable malédiction ? À toi de trancher !

Le remix de Chris Brown

Chris Brown, alors en couple avec Rihanna à cette époque en fait un remix officiel intitulé “Cinderella”. L’artiste créé une sorte de réponse à la chanson originelle en remplaçant certains couplets et parties du refrain par ses propres paroles. Les deux chanteurs l’interpréteront en duo en 2008 sur la tournée de Rihanna.

Source: Lire L’Article Complet