Affaire conclue : "Je ne sais pas ce qui me fait dire ça", moment de malaise en plateau entre deux acheteurs

Il y a eu de la tension dans l’air sur le plateau d’Affaire conclue la semaine dernière ! On revient sur ce moment de malaise en plateau entre deux acheteurs. 

Lundi 15 mai dernier, une vendeuse nommée Dalel était conviée par Sophie Davant à mettre aux enchères un objet rare dans Affaire conclue : un poêlon en céramique vert et brun. Un trésor d’un autre temps que la jeune femme avait payé 5 euros dans une brocante, selon ses dires. L’objet d’une valeur rare étant signé d’un P sur le dessous, celle-ci avait conclu détenir une création de Robert Picault, un nom familier sur le plateau de l’émission. Après avoir brièvement retracé la carrière du céramiste, compagnon de route de Roger Capron et Jean Derval à ses débuts, le commissaire-priseur Marc Labarbe a estimé le poêlon à 30 euros, soit six fois son pris de vente. Les enchères se sont ensuite envolées.

"Très content de commencer avec cet objet pour ma première quotidienne." Nouvelle recrue de l’émission, Georges Van Cauwenbergh a cru emballer l’affaire un peu trop vite au goût de son camarade François-Xavier Renou. "200 euros allez ! C’est un très beau poêlon", a lâché le galeriste originaire de Bruxelles sous les encouragements de Caroline Margeridon. Mais François-Xavier Renou n’allait pas s’en satisfaire, répétant : "Mais même pas en rêve ! Même pas en rêve !" Et de surenchérir à 210 euros : "Les belles couleurs comme ça, c’est pour moi !" Son confrère de 32 ans a aussitôt lâché : "Je pensais que tu étais plutôt dans le rose, je ne sais pas ce qui me fait dire ça", clin d’oeil ironique à la couleur que portait François-Xavier Reno ce jour-là.

Source: Lire L’Article Complet