Apprendre à t'aimer (M6) Ary Abittan : "Cette petite fille trisomique a mis toute l’équipe au diapason"

Face à Julie de Bona, Ary Abittan incarne un papa dont la vie est chamboulée par la naissance d’une petite fille trisomique. Entretien avec l’acteur…

Parlez-nous de Franck, votre personnage…

Ary Abittan : C’est un homme heureux, qui accueille son premier enfant avec sa femme. Lorsqu’ils apprennent, à la naissance, que leur petite fille est porteuse de trisomie 21, Franck est désemparé. Il ne sait pas comment gérer cette situation. Il l’ignore encore, mais au fil du temps, sa petite Sarah va lui emplir le cœur et le ramener à l’essentiel : l’amour. Je n’ai pas eu besoin de composer ce personnage. Franck, c’était moi.

Comment ça ?

J’avais déjà une certaine expérience du handicap. À 19 ans, j’ai travaillé comme chauffeur de taxi. Pendant deux ans, matin et soir, j’ai accompagné des enfants autistes de leur domicile à l’hôpital de jour. J’ai beaucoup appris d’eux. Je n’ai donc pas eu peur de faire ce téléfilm. Bien au contraire. J’avais envie de mettre en lumière ces enfants différents.

À lire également

Apprendre à t’aimer (M6) Julie de Bona : “On espère faire changer le regard des téléspectateurs sur les trisomiques”

La réalisatrice ne tarit pas d’éloges sur vous : elle dit qu’il n’y a pas beaucoup de comédiens qui se mettent à nu avec autant de naturel, surtout que vous venez de la comédie…

Le tournage aurait pu être compliqué. À ma grande surprise, cette petite fille trisomique a mis toute l’équipe au diapason. On s’est laissés gagner par sa joie et son sourire. Ces enfants ne demandent qu’une chose : être aimés et intégrés dans la société. Au final, ce sont eux qui nous montrent la vie, sans brutalité ni violence. Je voudrais citer cette phrase de l’écrivain Tahar Ben Jelloun, évoquant son fils trisomique : “On m’a dit, quand il est né :“Il ne fera pas de grandes écoles.” En fait, il a fait mieux. Telle une route tracée sur le flanc d’une montagne verticale, il a tracé, dans sa vie et la nôtre, un perpétuel arc-en-ciel, un amour qui dément la brutalité et la bêtise.

Apprendre à t’aimer : ce mardi 8 septembre à 21h05 sur M6

Caty Dewanckèle

Galerie: Bernard Tapie : son état de santé n’est pas rassurant (Oh My Mag)


Source: Lire L’Article Complet