Avengers Infinity War : pourquoi Thanos a-t-il épargné Thor et Iron Man ?

Dans “Avengers: Infinity War”, Thanos a plusieurs fois l’occasion de tuer des super-héros et ne franchit jamais le pas. Facilité scénaristique ou décision justifiée ? Une théorie tente d’expliquer les choix du Titan fou.

Thanos, un Titan de parole ? Selon une théorie récemment défendue sur le site ScreenRant, le super-vilain Marvel aperçu dans cinq longs métrages du MCU respecterait des principes qui expliquerait son comportement envers certains des Avengers.

En effet, à regarder Avengers: Infinity War, on ne comprend pas forcément pourquoi Thanos, qui au cours du film a à sa merci Thor (au début du film), Nebula (au cours du film) et Iron Man (dans le dernier tiers), ne les achève pas définitivement. Et selon une théorie défendue par la journaliste Adrienne Tyler, c’est pour une bonne raison.

Infinity War s’ouvre avec cette image marquante de Thor complètement soumis à Thanos, qui pourrait lui broyer la tête à tout moment. Face à eux, un Loki moins sûr de lui que d’ordinaire, à qui le Tyran fou demande la pierre de l’espace, contenue dans le Tesseract, en échange de la vie de son frère.

Voyant Thor se faire torturer sous ses yeux, Loki remet la pierre à Thanos, mais pas sans un combat, en faisant arriver Hulk par surprise. Une fois la pierre récupérée malgré tout, le supervilain s’en va, non sans avoir tué le Maître du mensonge et de la tromperie, sans doute pour lui faire expier son échec d’Avengers, mais en gardant Thor vivant.

Car il n’a qu’une parole. Une théorie qui se retrouve à un autre moment du film.

Lorsque Thanos torture sa fille Nebula pour faire révéler à son autre fille Gamora où se trouve la pierre de l’âme, la situation est la même qu’entre Loki et son frère : “parle ou un être auquel tu tiens souffrira”.

Dès lors que Gamora cède et révèle que la pierre se trouve sur Vormir, Thanos arrête la torture et délaisse les deux personnages. S’il peut se montrer cruel et impitoyable pour arriver à son objectif, une fois qu’il a eu gain de cause, Thanos respecte le marché qu’il a instauré.

Lors de la bataille sur la planète Titan pour la pierre du temps, Doctor Strange, Spider-Man, Star-Lord, Drax, Mantis, Nebula et Iron Man s’allient contre Thanos, mais sont vaincus les uns après les autres suite à une erreur commise par le meneur des Gardiens de la galaxie. A la fin, il ne reste debout que Tony Stark, qui va se faire tuer.

Mais juste à temps, Doctor Strange propose à Thanos de lui remettre la pierre d’infinité qu’il recherche en échange de la vie d’Iron Man, ce que le géant violet accepte. Dès que l’artefact est en sa possession, il tient parole et relâche Tony Stark.

Doctor Strange savait-il que le supervilain était quelqu’un de parole ? Ou n’était-ce que parce qu’il savait que le monde avait besoin de Tony Stark en vie pour remporter l’ultime bataille contre Thanos dans Avengers: Endgame ?

C’est la beauté des théories, on ne le saura pas de façon certaine. On peut seulement l’imaginer. Et cela fait partie du plaisir.

Source: Lire L’Article Complet