Ça commence aujourd’hui : Véronique est morte, elle avait raconté, émue, sa grossesse tardive il y a 2 ans

Sur Twitter, l’émission Ça commence aujourd’hui a annoncé la mort de Véronique, une mère de famille qui en 2019 était venue sur le plateau de France 2 pour raconter sa grossesse tardive, survenue lorsqu’elle avait  47 ans.

Son témoignage avait eu un écho retentissant. Depuis plusieurs années, Faustine Bollaert est à la tête de Ça commence aujourd’hui, une émission où défilent chaque jour des invités qui souhaitent témoigner sur des thématiques particulières. De quoi parfois, parler aux téléspectateurs susceptibles de vivre la même chose, ou juste curieux de découvrir les vies parfois particulières de certains. Comme ce fut le cas pour le destin de Véronique, qui en 2019 était venue parler de sa grossesse tardive. Tombée enceinte à 47 ans, elle avait accouché à 48 ans de sa deuxième fille.

Un témoignage passionnant de la part de Véronique, dont l’équipe de Ça commence aujourd’hui a annoncé la disparition soudaine, mercredi 5 janvier. "C’est avec beaucoup de chagrin que nous avons appris la disparition de Véronique. Elle était venue raconter sa grossesse tardive à Faustine en août 2019. Toute notre équipe envoie à ses proches ses plus sincères condoléances, nous pensons fort à sa petite fille Malyssia", peut-on ainsi lire sur le Twitter de l’émission, en référence à la fille cadette de Véronique, née 17 ans après sa grande soeur Valentine. "Nous n’oublierons pas Véronique. Toutes mes tendres pensées", a ajouté de son côté Faustine Bollaert, en reprenant le message dévoilé par son émission.

Une autre invitée de l’émission est morte à 24 ans

Un drame pour l’animatrice, qui est également la compagne de Maxime Chattam, qui en juin dernier avait également déploré la mort de l’une de ses anciennes invitées. En 2019, Faustine Bollaert avait reçu Elisa, une jeune femme de 24 ans qui avait été abandonnée à la naissance, et qui avait besoin de se faire tatouer pour combler le vide qu’elle ressentait. "Son apparence était son moyen d’expression afin de cacher ses blessures du passé. Nous envoyons à ses proches nos plus sincères condoléances et pensons fort à Elisa", avait ainsi précisé un communiqué transmis par l’émission de France 2.

Source: Lire L’Article Complet