Camille Lellouche très émue en parlant de son grand-père : "C’était un héros"

Lors de son passage dans Clique sur Canal+ dimanche 13 septembre, Camille Lellouche n’a pu retenir ses larmes lorsqu’elle a évoqué son grand-père, déporté pendant la Seconde Guerre mondiale.

"Je suis trop sensible, merde". Dimanche 13 septembre, Camille Lellouche était présente sur le plateau de Clique en compagnie de Grand Corps Malade, avec qui elle a collaboré pour le titre Mais je t’aime. Lors de l’entretien, la chanteuse et comédienne n’a pu contenir son émotion quand l’une des chroniqueuses présente sur le plateau de Mouloud Achour a évoqué un livre qui lui tient très à coeur : Les coquelicots de la liberté, écrit par son grand-père.

"Ca me semblait important d’en parler, car votre grand-père écrit : ‘Merci à ma petite-fille Camille.’ J’ai trouvé ça très beau", a lâché la chroniqueuse face à une Camille Lellouche en larmes. "Je ris pour enlever la larme, comme je suis hyper bien maquillée", a-t-elle ensuite lâché. Son grand-père a été déporté lors de la Seconde Guerre mondiale.

"C’était mon deuxième papa"

Puis, Camille Lellouche a repris ses esprits, expliquant que l’oeuvre n’aurait pu voir le jour sans elle. "C’est moi qui lui avait dit d’écrire ce livre pour qu’il y ait une trace", explique-t-elle d’abord. "C’est important, il n’en parlait pas souvent (…) Je lui ai dit qu’il fallait absolument qu’il écrive ça car mes deux grands-parents ont été déportés. Ma grand-mère n’en parlait jamais parce que je pense qu’elle s’est fait violer dans les camps. Elle était dans un camp d’extermination, mon grand-père était dans un camp de travail".

Camille Lellouche a tissé des liens très forts avec son grand-père : "Il en parlait plus avec moi, plus qu’avec ma mère, parce que nous étions très proches, c’était mon deuxième papa". L’ouvrage n’est, pour l’heure, plus disponible. "Il faut que je négocie pour qu’il ressorte, tout le monde me le demande", a fait savoir Camille Lellouche, qui souhaite continuer à faire vivre l’histoire de son papi, "un héros".

Source: Lire L’Article Complet