César 2021 : on connaît la liste des nommés de la 46ème édition

Ce mercredi 10 février, les nominations pour les César 2021 viennent d’être dévoilées. Malgré une année compliquée pour l’industrie du cinéma, plusieurs films tirent leur épingle du jeu, dont “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait” d’Emmanuel Mouret, nominé dans 13 catégories.

Depuis 103 jours maintenant, les salles de cinéma sont fermée en France, à cause de la pandémie mondiale de Covid-19. Un gros coup dur pour toute l’industrie du cinéma et du monde culturel. Malgré le climat anxiogène, la 46ème cérémonie des César se déroulera le 12 mars prochain et sera diffusée comme d’habitude en direct et en clair sur Canal+. 

Marina Fois assurera la présentation alors que Roschdy Zem sera le maître de cérémonie. 

Les nominations viennent d’être dévoilées et plusieurs films, notamment ceux sortis à l’automne, sont mis à l’honneur. Ainsi, “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait”, réalisé par Emmanuel Mouret, est nominé 13 fois, suivi de “Adieu les cons” d’Albert Dupontel, nommé 12 fois tout comme le dernier film de François Ozon, “Été 85”.  Jolie surprise pour le touchant “Antoinette dans les Cévennes” qui est cité 8 fois. 

La liste des nominés de la 46ème édition des César du cinéma 

César du Meilleur film 

– “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait”

– “Antoinette dans les Cévennes”

– “Adieu les cons”

– “Adolescentes”

– “Été 85”

César de la meilleur actrice 

– Laure Calamy dans “Antoinette dans les Cévennes”

– Camélia Jordana dans “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait”

– Virginie Efira dans “Adieu les cons”

– Martine Chevalier dans “Deux”

– Barbara Sukowa dans “Deux”

César du meilleur acteur 

– Lambert Wilson dans “De Gaulle”

– Sami Bouajila dans “Un fils”

– Niels Schneider dans “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait”

– Jonathan Cohen dans “Enorme”

– Albert Dupontel dans “Adieu les cons”

César de la meilleure réalisation 

– Emmanuel Mouret pour “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait”

– Albert Dupontel pour “Adieu les cons”

– François Ozon pour “Été 85”

– Maïwenn pour “ADN”

– Sébastien Lifshitz pour “Adolescentes”

César du meilleur scénario 

– Emmanuel Mouret pour “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait”

– Caroline Vignal pour “Antoinette dans les Cévennes”

– Albert Dupontel pour “Adieu les cons”

– Benoît Delépine et Gustave Kervern pour “Effacer l’historique”

– Filippo Menghetti et Malysone Bovorasamy pour “Deux”

César de la meilleure adaptation 

– Olivier Assayas pour “Cuban Network”

– Hannelore Cayre et Jean-Paul Salomé pour “La Daronne”

– François Ozon pour “Été 85”

– Stéphane Demoustier pour “La fille au bracelet”

– Eric Barbier pour “Petit pays”

César de la meilleur actrice dans un second rôle 

– Fanny Ardant dans “ADN”

– Valéria Bruni-Tedeschi dans “Été 85”

– Emilie Dequenne dans “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait”

– Noémie Lvovsky dans “La bonne épouse”

– Yolande Moreau dans “La bonne épouse”

César du meilleur acteur dans un second rôle 

– Vincent Macaigne dans “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait”

– Edouard Baer dans “La bonne épouse”

– Louis Garrel dans “ADN”

– Benjamin Lavernhe dans “Antoinette dans les Cévennes”

– Nicolas Marié dans “Adieu les cons”

César du meilleur espoir féminin 

– Mélissa Guers dans “La fille au bracelet”

– India Hair dans “Poissonsexe”

– Julia Piaton dans “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait”

– Camille Rutherford dans “Felicità”

– Fatiha Youssouf dans “Mignonnes”

César du meilleur espoir masculin 

– Félix Lefebvre dans “Été 85”

– Benjamin Voisin dans “Été 85”

– Guang Huo dans “La nuit venue”

– Alexandre Wetter dans “Miss”

– Jean-Pascal Zadi dans “Tout simplement noir”

César du meilleur premier film 

– “Tout simplement noir” de Jean-Pascal Zadi et John Wax

– “Deux” de Filipo Menghetti

– “Garçon chiffon” de Nicolas Maury

– “Mignonnes” de Maïmouna Doucouré

– “Un divan à Tunis” de Manele Labadi

César du meilleur film étranger 

– “Eva en août” de Jonas Trueba

– “Dark Waters” de Todd Haynes

– “La communion” de Jan Komasa

– “1917” de Sam Mendes

– “Drunk” de Thomas Vinterberg

Source: Lire L’Article Complet