Chicken Little : le personnage a failli être… une fille mais Disney a refusé

Alors que le film d’animation s’apprête à fêter ses quinze ans le 7 décembre prochain, son réalisateur, Mark Dindal, fait une révélation étonnante sur un des changements majeurs imposés par le PDG du studio Disney.

Avec Chicken Little, Mark Dindal – également réalisateur de Kuzco, l’empereur mégalo – s’intéressait à une invasion extraterrestre dans un village peuplé d’animaux et érigait un petit poulet en véritable héros. Pourtant, le personnage – doublé par Zach Braff en version originale et par Loránt Deutsch en version française – devait initialement être une fille. Dans une interview accordée au média Collider, le cinéaste explique avoir été inspiré par sa propre expérience de père pour écrire une histoire centrée sur une relation père-fille. “Mon héroïne était une petite fille très nerveuse et anxieuse, en proie aux crises de panique et aux réactions pour le moins excessives“, se remémore-t-il.

  • Faux Raccord N°261 – Les gaffes et erreurs des Animaux Fantastiques

    Allocine

  • Faux Raccord N°49 – "Indiana Jones 3 & 4"

    Allocine

  • Pixels Bande-annonce VO

    Allocine

  • Myster Mask – Générique VF

    Allocine

  • Pyjamasques – saison 1 Bande-annonce VF

    Allocine

  • Les Indestructibles Bande-annonce VF

    Allocine

  • Star Trek Bande-annonce VO

    Allocine

  • Pixels Bande-annonce (2) VO

    Allocine

  • Le Monde de Narnia : Chapitre 2 – Le Prince Caspian Bande-annonce VF

    Allocine

  • La Minute Reco – Star Trek

    Allocine

  • Give Me Five – Astérix

    Allocine

  • Manifest – saison 2 Bande-annonce VF

    Allocine

  • X-Men Origins: Wolverine Bande-annonce VO

    Allocine

  • La Chute du président Bande-annonce VO

    Allocine

  • Les Minions Bande-annonce (3) VF

    Allocine


  • Faux Raccord N°261 – Les gaffes et erreurs des Animaux Fantastiques
    Sortez les baguettes et les feutres jaunes, Michel & Michel retournent dans le monde magique de J.K. Rowling !


    Allocine


  • Faux Raccord N°49 – "Indiana Jones 3 & 4"
    Pleins feux sur les deux derniers "Indiana Jones" :un projecteur visible; Indy magicien; des rats en plastoc; …;


    Allocine


  • Pixels Bande-annonce VO
    À l’époque de leur jeunesse, dans les années 80, Sam Brenner, Will Cooper, Ludlow Lamonsoff et Eddie « Fire Blaster » Plant ont sauvé le monde des milliers de fois… en jouant à des jeux d’arcade à 25 cents la partie. Mais aujourd’hui, ils vont devoir le faire pour de vrai… Lorsque des aliens découvrent des vidéos d’anciens jeux et les prennent pour une déclaration de guerre, ils lancent l’assaut contre la Terre. Ces mêmes jeux d’arcade leur servent de modèles pour leurs attaques. Cooper, qui est désormais Président des États-Unis, fait alors appel à ses vieux potes pour empêcher la destruction de la planète par PAC-MAN, Donkey Kong, Galaga, Centipede et les Space Invaders… Les gamers pourront compter sur l’aide du lieutenant-colonel Violet Van Patten, une spécialiste qui va leur fournir des armes uniques…


    Allocine

VIDÉO SUIVANTE

Dans le projet initial, Chicken Little – au féminin, donc – rejoignait un camp d’été pour regagner confiance en elle. Ce camp, tenu par des moutons, était envahi par des loups déguisés, prêts à tout pour s’emparer des enfants afin d’en faire un festin. Alors que le projet était déjà bien avancé depuis quelques années et que les storyboards étaient finis, l’ancien PDG de Disney, Michael Eisner, demande à ce que le genre du personnage soit modifié. Le réalisateur apprend que cette décision du président est le résultat d’une étude de marché réalisée par le studio.

(…) Les garçons n’iront pas voir un film avec une héroïne.

Je me souviens que l’on m’a dit : ‘Les filles iront voir un film avec un héros masculin, mais les garçons n’iront pas voir un film avec une héroïne.’ C’était le bon sens de l’époque“, explique Mark Dindal. Résultat : le projet change totalement de direction. Non seulement Chicken Little devient un petit garçon, mais l’histoire des loups se transforme en invasion extraterrestre. 

Il faudra attendre cinq ans plus tard, en 2010, pour que le succès de Raiponce renverse la tendance. Le film d’animation est suivi, en 2012, par Rebelle, mais surtout La Reine des Neiges, véritable carton à travers le monde avec plus d’un milliard de dollars récoltés. Le phénomène prouve qu’un projet mené par des personnages féminins peut bel et bien rassembler les foules dans les salles. 

Découvrez la bande-annonce de “Chicken Little” :

Source: Lire L’Article Complet