Christine Bravo : cette émission un peu spéciale qui lui a été refusée à plusieurs reprises

Au micro des Grosses Têtes mardi 23 novembre, Christine Bravo a révélé ses projets avortés pour une série télévisée américaine, dont elle a proposé une version française. Sans succès.

Un acte manqué pour Christine Bravo. Animatrice et chroniqueuse durant plusieurs années, la journaliste est aujourd’hui une sociétaire des Grosses Têtes fidèle au poste aux côtés de Laurent Ruquier, et ce, depuis 2020 après une brouille avec l’animateur. L’occasion pour elle de réagir à l’actualité avec la joyeuse bande, mais aussi, de se prêter à quelques jeux, lorsqu’elle ne s’épanche pas sur ses projets avortés à la télévision. Et parmi eux, l’adaptation en France de l’émission Drunk History. Célèbre dans les pays anglo-saxons, celle-ci met en scène des stars dans des reconstitutions historiques, dont les narrateurs finissent complètement ivres. Mais visiblement, l’idée n’a pas plu aux producteurs de Christine Bravo.

"J’ai milité pour la faire en France mais ils ont jamais voulu en disant que c’était la promotion de l’alcool", a-t-elle ainsi regretté au micro de RTL, décrivant le principe en riant, soulignant que plus l’émission avance, "plus on voit l’historien de plus en plus bourré". "C’est à hurler de rire", a ajouté Christine Bravo, qui pendant cinq ans a animé l’émission Sous les jupons de l’Histoire, où chaque numéro revenait sur le destin d’une femme qui a marqué l’Histoire de France. Un projet auquel elle avait mis fin en 2020 après sept saisons. Pourtant selon elle, son émission historique "ne coûtait pas cher". Mais, "pour des raisons économiques, la culture à la télé, c’est dans les choux, par rapport aux comme Les Marseillais et compagnie", avait-elle déploré.

Christine Bravo se lance dans un nouveau projet

Après son départ de Chérie 25, Christine Bravo s’était inspirée de son émission pour se lancer dans les croisières historiques sur la Seine, ainsi que sur le Canal Saint-Martin à Paris. Des voyages sur les mystères de Paris, sur le dernier trajet de Marie-Antoinette ou encore sur les crimes du Moyen-Âge. Un projet loin de la télévision pour Christine Bravo, elle qui habite déjà sur un bateau, qu’elle a néanmoins intitulé : Sous les jupons de la seine. Le tout sur sa propre péniche.

Source: Lire L’Article Complet