Cinq moments marquants de cette saison particulière de « Top Chef »

  • La saison 12 de Top Chef a débuté le 10 février, la finale a lieu ce mercredi 9 juin.
  • La chaîne M6 appelle les téléspectateurs à suivre la finale en replay pour soutenir les restaurateurs.
  • 20 Minutes fait le bilan des moments qui ont fait la saison

Après dix-huit semaines de compétition acharnée, la douzième saison de Top Chef s’achève ce soir. Et pas de n’importe quelle manière. M6 a décidé d’inciter son public à suivre en replay
la finale opposant Mohamed et Sarah pour soutenir les restaurateurs. L’émission culinaire de M6 aura accompagné les mercredis soirs mornes sous confinement et couvre-feu de 3,9 millions de téléspectateurs en moyenne. Retour sur les moments forts de Top Chef 2021, la saison de la « créativité sans limites ».

Dégustation au ministère de la Transition écologique

Cette saison, Top Chef a organisé sa première « épreuve verte », obligeant les candidats et candidates à transmettre un message écologique. Cette nouvelle épreuve ne s’est pas déroulée n’importe où… La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a accueilli l’équipe dans son ministère. La ministre a également été invitée à juger les propositions des candidats au côté du chef triplement étoilé Mauro Colagreco. Au menu : moules façon « marée noire », cabillaud sauce « mercure » et salades d’insectes pour dénoncer l’utilisation des pesticides.

Mathias le mal-aimé

Chaque saison a son candidat déprécié par le public. L’année dernière, c’était David, gagnant de l’édition, et cette fois-ci c’est Mathias, éliminé aux portes de la finale. Le jeune chef de son propre restaurant a été critiqué pour son manque d’humilité au début de l’émission, notamment lors des épreuves en brigade avec Charline, la benjamine de la saison et gagnante d’Objectif Top Chef. Une image qui l’a poursuivie tout au long de la compétition. Mal-aimé du public, il n’a cependant pas manqué de faire forte impression auprès des chefs. Lors du 12e épisode, le cuisinier a décroché le titre de «
 plat de l’année » avec son assiette intitulée « L’Apologie de l’excès ». Une dégustation en deux temps. D’abord quatre bouchées trop grasses, trop pimentées, trop sucrées et trop acides et ensuite une tartelette à l’équilibre parfait. Une proposition qui a beaucoup impressionné son chef, Philippe Etchebest. Le meilleur ouvrier de France n’a pas hésité à s’agenouiller pour lui témoigner son respect.

Arnaud le farfelu

S’il y a un candidat qu’on n’oubliera pas de cette saison, c’est bien Arnaud. Le cuisinier n’a pas manqué de provocation poussant parfois le curseur un peu trop loin. Lors de l’épreuve du trompe-l’œil dont le thème était de présenter un plat à l’apparence non-comestible, Arnaud a servi au chef étoilé, Andoni Aduriz, un plat qui restera dans les annales de Top Chef : un dessert en forme de papier toilette et de selles. Un dressage un peu trop osé pour le chef espagnol qui avait décidé d’éliminer son assiette sans même la goûter. Et puis on se souviendra de la devanture rock’n’roll que le jeune homme avait proposée pour la fameuse épreuve de la guerre des restaurants. En binôme avec Sarah, Arnaud avait, pour coller au thème de leur restaurant bistro street-food, monté un décor rappelant plus les résidus d’un lendemain de free party qu’une façade d’un établissement gastronomique.

La guerre des restaurants

Cette année, l’épreuve de la guerre des restaurants a d’ailleurs été modifiée pour coller à l’actualité et aux difficultés auxquelles font face les restaurateurs. A la dégustation des chefs et du critique culinaire Pierre Régis Gaudry a été ajouté un service à emporter. Les candidats devaient servir des plats aussi bons à savourer sur place qu’après avoir été transportés. Forcément, à l’arrivée, il y a des surprises. Le menu préparé par l’équipe que formaient Sarah et Arnaud a été plus apprécié par les chefs que celui de Mohamed et Mathias, mais a été extrêmement critiqué par le jury qui jugeait la version à emporter. Grâce aux points donnés par ce second jury, Mohamed et Mathias ont pu remporter la victoire. L’épreuve de Mohamed et Mathias n’a d’ailleurs pas été de tout repos. Un incendie s’est déclenché alors qu’ils cuisaient de l’agneau, la pièce maîtresse de leur menu. Finalement, plus de peur que de mal. Les deux cuisiniers ont pu reprendre leur épreuve normalement.

Sarah, rare femme à être en finale

On le sait maintenant, Sarah sera en finale face à Mohamed. Une femme en finale de Top Chef, un fait suffisamment rare pour être relevé. En douze ans d’existence, six seulement ont atteint la finale et elles ne sont que deux à avoir remporté l’émission. De manière générale peu de femmes participent à l’émission culinaire de M6. Cette année, elles n’étaient que quatre sur les quinze candidats : Sarah, Charline, Pauline et Chloé. Côtés intervenants, il a fallu attendre les quarts de finale pour voir arriver une cheffe et pas des moindres : Anne-Sophie Pic, cheffe la plus étoilée au monde. Anne-Sophie Pic, connue également pour son engagement contre le sexisme en cuisine, avait elle-même critiqué le manque de parité au sein de l’émission.

Source: Lire L’Article Complet