Couvre-feu et cinéma : il n'y aura pas de dérogation pour les salles

Il n’y aura pas de dérogation pour les salles de cinéma. Selon le Premier ministre, Jean Castex, “les règles doivent être les mêmes pour tous”, douchant ainsi les espoirs du monde de la culture, qui s’était largement mobilisé sur le sujet.

Demande de dérogation rejetée… Jean Castex, Premier ministre, vient d’annoncer que les salles de cinéma et plus largement le monde du spectacle (théâtre, concerts…) n’auront pas d’exemption, suite à l’annonce d’un couvre-feu à 21h dès ce week-end, en Ile-de-France et 8 métropoles.

Les règles doivent être les mêmes pour tous (…) Je suis sûr que tout le monde va s’adapter, y compris le monde de la culture dont je connais les difficultés“, a expliqué Jean Castex, alors qu’il est en déplacement dans les Hauts-de-France. “Je sais que le monde de la culture est impacté, nous déploierons tous les moyens pour amortir le choc que cela va représenter. Les discussions continuent à cet effet. Je suis sûr que le secteur va s’adapter à ces règles du jeu“, a-t-il ajouté, comme le relayent nos confrères de Box Office Pro.

Ce matin, Bruno Le Maire avait également fait savoir qu’une exemption n’était pas envisageable. 

#CouvreFeu et cinéma : Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, a dit ce matin, sur l’antenne de BFM/RMC, ne pas être favorable à l’exemption pour les spectacles (via @BFMTV) https://t.co/FHH84za2BT pic.twitter.com/PjsTPgE6y4

Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, avait entendu les demandes du secteur de la culture, semblant favorable à leur demande de considérer un ticket de cinéma ou une place de théâtre comme un justificatif de déplacement après 21h. Le monde de la culture militait pour qu’un ticket puisse agir comme un laisser-passer, afin qu’une séance de cinéma ou une représentation de théâtre puisse se terminer pour 21h, laissant ainsi un peu de temps supplémentaire pour rentrer chez soi. Cette demande de dérogation a donc été rejetée.

Comme l’indiquait, hier, la FNCF, qui réagissait à l’annonce du couvre-feu, cela risque de provoquer un “effet domino” sur les sorties de film. Le film de zombies Peninsula avait par exemple choisi de décaler sa sortie en décembre, avant de se raviser “par solidarité avec l’ensemble de la filière cinéma” et maintenir la date du 21 octobre. D’autres films, à l’image du film familial Poly de Nicolas Vanier, ont décidé de rester à la date fixée initialement.

On apprend, par ailleurs, que les tournages de nuit seront exempté de couvre-feu. Dans ses colonnes Le Film Français précise que “les tournages qui se dérouleront après 21H ne seront pas soumis au couvre-feu puisqu’il s’agit d’activité professionnelle“. 

Le couvre-feu entre en vigueur ce vendredi soir à minuit, en Ile de France et 8 métropoles.

Source: Lire L’Article Complet