Dans les profondeurs de l’Arctique avec le documentaire "Les harmonies invisibles" de l’apnéiste Laurent Marie

Ils ont accompli ensemble un rêve d’enfant. Partir découvrir le monde arctique. De ce voyage extraordinaire, Laurent et Vincent Marie en ont fait un documentaire qui entraîne le public dans un autre univers. Le film a été, récemment, présenté à Dunkerque, à la Cité de la Mer. 

Des narvals au peuple inuit 

Les harmonies invisibles, c’est un fabuleux voyage de 77 minutes aux confins du Grand Nord canadien. L’exploration des frères Marie transporte le spectateur dans les eaux glacées d’un territoire peuplé de mammifères marins. On suit Laurent, l’apnéiste, sous la banquise. « Dans la mer, il y a plein de poésie, ce sont des bulles qui remontent de la glace, des abysses. Ce sont aussi des chants avec les phoques barbus ou encore les narvals. Il y a également le cliquetis des bélugas », raconte, émerveillé, Laurent Marie.  

Autre expérience peu commune partagée par Laurent et Vincent Marie dans ce documentaire : leur rencontre avec le peuple inuit. Une belle aventure humaine que les deux frères espéraient vivre depuis leur plus tendre enfance. « C’est un conte inuit que nous racontait notre père quand nous étions gamins qui a été le moteur de cette expédition. C’est à partir de cette image fantasmée du monde arctique que nous sommes partis découvrir l’espace, l’environnement des Inuits », raconte Vincent Marie.  

Sensibiliser à la fragilité du Grand Nord 

Avec son association L’âme bleue, créée en 2012, Laurent Marie a organisé plusieurs expéditions en Antarctique et en Arctique. Le but de ces périples est de partager avec un très large public la richesse mais aussi la fragilité de ces territoires. Le documentaire Les harmonies invisibles est depuis quelques semaines projeté dans différents lieux, en présence de scolaires, pour sensibiliser la jeune génération à la préservation du Grand Nord. Après Dunkerque, cette semaine, des projections sont prévues dans d’autres villes de France, notamment à Brest, au Mac Orlan, le 8 octobre prochain.

Source: Lire L’Article Complet