Dans TPMP, les déclarations d'un chroniqueur sur la corrida… ne passent pas !

Matthieu Delormeau a été critiqué pour ses propos pro-corrida.

Invité dans C à Vous, Pierre Arditi s’est exprimé sur la corrida. L’acteur fait partie des personnalités ayant co-signé la tribune pro-corrida parue dans le Figaro. S’il a défendu “l’art” de la corrida, il considère qu’il ne faut pas “renvoyer à une espèce de boucherie généralisée qu’il faudrait absolument interdire pour la bonne conscience générale”. Il a expliqué qu’il est “totalement contre la souffrance animale”, et prêt à signer des “papiers contre ce que l’on voit dans les abattoirs, par exemple”. Mais il a encore une fois refusé de s’excuser. 

Sur le plateau de TPMP, Matthieu Delormeau et Géraldine Maillet se sont exprimés. “Dire que c’est barbare, c’est ne pas respecter une culture espagnole, qui n’est pas en dessous de la culture française”, a commencé l’animateur. “Ceux qui en parlent comme toujours, ce sont souvent les gens qui n’y connaissent rien”, a-t-il dit en s’appuyant sur l’argument que c’est “un art” symbolique du combat entre “la mort et la vie”.

Puis après la pause publicitaire, il a dit : “Il paraît qu’avec Géraldine, a et bien malgré tout, comme Pierre Arditi, je regrette les insultes, mais je ne m’excuse pas”.

Cet effroyable agression…

L’animateur a raconté comment il s’était fait “sortir d’un taxi” parce qu’il est gay. “Tu montes dans le taxi, je lui dis Boulogne, et il a commencé. Je lui dis : ‘Mais vous allez où ? Le chemin le plus court, c’est pas tout droit ?’ Il m’a dit : ‘Le chemin le plus court surtout, c’est que tu sortes de mon taxi petit pédé'”, s’est-il souvenu. “J’aurais été costaud, je peux vous dire que je lui aurais bien pété la gueule”. Et de finalement conclure : “Il m’a regardé, j’étais surpris, j’ai ouvert la porte, il m’a pris la sacoche, il l’a sortie et m’a sorti avec, je suis resté digne malgré tout”, a-t-il poursuivi. “Ça me choque quand même. Ce pays est entièrement fait pour les délinquants, et rien n’est fait pour les gens bien (…) Je suis allé voir la police, j’ai passé trois heures à déposer plainte. Je suis revenu trois semaines après face à face avec le chauffeur de taxi qui a reconnu les faits, c’était une mauvaise journée. Et puis, finalement, tout ça pour vous dire que vous passez sept heures à déposer plainte, et il a eu un rappel à la loi”, a-t-il déploré.

À voir également : Zapping : Ariane Massenet : “J’ai roulé une pelle à Julio Iglesias…”

jb.

Source: Lire L’Article Complet