Engrenages (Canal+) : Qui est Clara Bonnet, la nouvelle recrue de la saison 8 ?

Elle est la bleue de cette nouvelle et (a priori) dernière saison d’Engrenages. L’actrice Clara Bonnet y incarne Lucie Bourdieu, une jeune magistrate tout juste nommée au tribunal de grande instance de Paris et chargée de superviser Laure, Ali et les autres flics au cours de leurs enquêtes, notamment l’homicide qui débute cette saison 8. Une juge un peu tatillonne, qui va finir par tomber amoureuse…

Vous êtes encore peu connue du grand public : comment avez-vous atterri dans Engrenages, votre toute première série ? 

Clara Bonnet : Rien de très original, désolée : j’ai répondu à un casting. La production cherchait une jeune comédienne pour interpréter une juge débutante, très droite, un peu autoritaire dans sa façon d’exercer son métier. Sans doute pour compenser. J’ai un peu discuté avec une vraie juge d’instruction, qui m’a surtout parlé de la charge de travail pesant sur chaque magistrat. De mon côté, j’ai fait attention à ce que Lucie ne soit pas non plus figée comme dans un bloc de glace. 

Vous a-t-on donné des directives, des précisions ? 

Pas vraiment, et tant mieux. C’est moi qui l’ai créée, en m’intéressant à ce que j’appelle son paysage intérieur, mais aussi à sa façon de s’habiller et de se présenter au monde. Mais je ne suis pas très Actors Studio, ce qui compte, ce qui me préoccupe, c’est ce qui se passe dans une situation, dans une scène. 

À lire également

Un si grand soleil (France 2) Fred Bianconi : “Pour Virgile, le pire reste à venir…”

Que diriez-vous de Lucie ? 

Elle ne me ressemble pas vraiment, mais je la respecte. Elle a beaucoup d’abnégation, d’exigence aussi, et l’amour va la mettre dans une position compliquée. 

Si Engrenages continuait malgré tout, sous la forme d’un spin-off, seriez-vous partante ? 

Je ne demande pas mieux ! Le plus étonnant, c’est la vitesse à laquelle on tourne. J’ai été directement plongée dans le dur avec une première scène où j’étais confrontée à Escoffifier (Thierry Godard) et Edelman (Louis-Do de Lencquesaing). Une sorte de mise en abyme, puisque j’étais la plus jeune, et dans le rôle de cette juge novice qui veut se faire respecter. Je n’ai pas eu le temps d’avoir beaucoup le trac. 

Engrenages :  tous les lundis à 21h10 sur Canal+

Interview Frédérick Rapilly 

Source: Lire L’Article Complet