EXCLU – Emmanuel Moire rejoint Demain nous appartient : "Je sens que je rentre dans une chouette famille"

Emmanuel Moire rejoint le casting de Demain nous appartient (TF1), où il tiendra le rôle d’un professeur qui débarque à Sètes. Il se confie, en exclusivité, sur les coulisses de cette arrivée exceptionnelle.

Recrue surprise pour Demain nous appartient. La série quotidienne de TF1 s’apprête à voir arriver un nouveau personnage, interprété par Emmanuel Moire. Celui qui a incarné le Roi-Soleil dans la comédie musicale du même nom il y a seize ans va se glisser dans la peau d’un professeur de français, qui débarque à Sètes. En exclusivité pour Télé 7 Jours, l’artiste se confie sur cette nouvelle aventure. 

À lire également

Festival de Cannes 2021 : la petite pique de Jodie Foster contre… l’équipe de France (VIDEO)

Quel est donc votre personnage ? 

Je joue François, un professeur de français qui arrive dans l’établissement où enseigne Chloé Delcourt. Pour préparer le rôle, je me suis plongé dans des livres sur l’école. Je n’ai pas envie de “jouer au prof”. C’est un beau personnage, un enseignant qui cherche à s’adresser à l’individuel et au collectif, en usant parfois de l’humour.

Vous êtes désormais comédien…

C’est peut-être surprenant pour certains, mais, pour moi, c’est une évidence. Après avoir travaillé de manière intense la comédie pour le spectacle musical Cabaret, j’en suis sorti en me disant que j’avais trop longtemps ignoré l’acteur en moi. Même si je me considère comme un interprète depuis toujours, je n’ai jamais chanté sans être connecté à quelque chose. La seule chose qui m’a toujours empêché de me sentir acteur, c’est que je n’ai pas un parcours classique : je ne suis pas allé dans une école ou au Conservatoire. Dès que je me retrouvais face à de vrais acteurs, je perdais mes moyens. 

À lire également

Demain nous appartient (TF1) recrute une comédienne bien connue de Camping Paradis et Une famille formidable !

Vous ne vous sentiez pas légitime, peut-être ?

C’est l’histoire de ma vie. La confiance, c’est quelque chose de défaillant chez moi. Je gère cela tant bien que mal. Ce qui me sauve, à chaque fois, c’est le travail. Alors, juste avant ma dernière tournée pour l’album Odyssée, j’ai suivi une formation d’acteur. C’était le seul moyen, pour moi, d’avoir confiance. J’ai passé cette année silencieuse à travailler mes outils de comédien.

Les feuilletons comme Demain nous appartient sont aussi de très grosses machines, en termes de tournage…

Oui. La charge de travail est importante. Les scènes et les épisodes ne sont pas forcément tournés dans l’ordre, il faut donc être extrêmement concentré et précis. Au début, je paniquais, mais la joie a très vite pris le dessus. Je sens que je rentre dans une chouette famille.

Vous savez qu’avec Demain nous appartient, il peut tout arriver à votre personnage…

Forcément, je vais avoir mon lot de surprises, mais je vous rassure, ce n’est pas pour tout de suite ! (Rires)

Interview réalisée par Amandine Scherer, et à retrouver en intégralité dans le magazine Télé 7 Jours, en vente dès le lundi 12 juillet

Source: Lire L’Article Complet