EXCLU TELESTAR. Julian Bugier : quelles modifications prévoit-il d’apporter au 13 heures de France 2 ?

Le 4 janvier, Julian Bugier sera aux commandes du JT de 13 heures sur France 2. À cette occasion, l’animateur s’est confié dans les colonnes de Télé Star sur les modifications qu’il prévoit de faire.

Il va y avoir du changement à l’antenne de France 2. Le 4 janvier prochain, le journaliste Julian Bugier va prendre les rênes du 13 heures, et succède ainsi à Marie-­Sophie Lacarrau, qui, elle, remplacera Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Pour cette grande première, l’animateur a accepté d’accorder un entretien à Télé Star, que vous pouvez retrouver chez votre marchand de journaux ce lundi 28 décembre. En toute transparence, Julian Bugier a expliqué être "sur un petit nuage", lui qui est le joker officiel du JT de France 2 depuis 2011. "Jamais je n’aurais pu imaginer, il y a quelques années, me retrouver à la tête d’une grande édition comme celle-ci", a-t-il poursuivi.

Un 13 heures "un peu différent"

Conscient que le journal de 13 heures de TF1 a une certaine avance en terme d’audience, Julian Bugier a expliqué qu’il va tout d’abord "s’installer" puis "construire un journal un peu différent". Mais alors quelles modifications le journaliste compte-t-il apporter au fameux JT de 13 heures de France 2 ? "On va apporter des aménagements dans la seconde partie du journal en enrichissant la fin du JT avec des rubriques plus fléchées". Parmi ces fameuses rubriques, il y a aura notamment "derrière l’étiquette" qui sera centrée sur la consommation ou encore "13 h en France" qui portera sur la santé au quotidien.

L’amour de Julian Bugier pour les régions

Et ce n’est pas tout, il y a une autre nouveauté qui est chère au cœur de Julian Bugier. "On va sillonner le pays pour mettre en avant des initiatives locales", a-t-il confié dans les colonnes de Télé Star. Et pour cause, le journaliste de 39 ans originaire de Blois (Loir-et-Cher) est très attaché aux régions de France. "J’ai grandi un pied dans la campagne, un pied dans la ville. J’aime notre pays, ses traditions, sa gastronomie. Ma mère était commerçante, mon grand-père restaurateur. J’aime cette France-là", a-t-il ajouté.

Une interview à retrouver en exclusivité dans votre magazine Télé Star en kiosque le lundi 28 décembre.

Source: Lire L’Article Complet