Exposition : la Philharmonie célèbre la culture hip-hop

Le hip-hop est passé au crible dans une exposition à la Philharmonie de Paris. Tout un symbole pour le mouvement artistique, débarqué presque par effraction depuis les États-Unis, dans les années 80. Il regroupe des rappeurs, des DJs, des danseurs ou encore des graffeurs, avec comme terrain de jeu la rue.

L’exposition permet notamment de revenir sur les premiers pas de futures stars comme MC Solaar, saisis à l’époque par Maï Lucas, alors jeune photographe. « Je rentre dans ce mouvement parce que je n’ai même pas 18 ans, et que c’est le nouveau mouvement qui arrive pour les jeunes à Paris, qui parle à tout notre public [de] gens multiculturels. C’est une porte d’entrée pour créer et pour exister », confie-t-elle.    

L’incroyable longévité du hip-hop  

Beaucoup ont cru à un feu de paille. Au contraire, le hip-hop est devenu un poids lourd de l’industrie musicale. Aujourd’hui, les dix artistes les plus écoutés en streaming sont tous des rappeurs. L’histoire des pionniers, comme NTM, se raconte aujourd’hui au cinéma. Même le breakdance est devenu une institution : la discipline deviendra une épreuve olympique en 2024. Désormais adulte, la culture hip-hop est plus que jamais en mouvement.  

Source: Lire L’Article Complet