Familles nombreuses, la vie en XXL : la triste raison pour laquelle Amandine Pellissard s’est fait des injections

Amandine Pellissard, bien connue des téléspectateurs de Familles nombreuses, la vie en XXL, s’est tout récemment fait faire des injections de toxine botulique et d’acide hyaluronique. Et ce n’était pas uniquement dans un but esthétique.

Amandine Pellissard

Devenue une véritable influenceuse grâce à Familles nombreuses, la vie en XXL, Amandine Pellissard a fait ce que font beaucoup de vedettes des réseaux sociaux : elle a pris un rendez-vous à la célèbre clinique des Champs-Elysées. L’établissement parisien, très prisé des candidats de téléréalité, a reçu la mère de famille le 15 juin dernier. Au programme : injections de toxine botulique pour les rides du visage, et de l’acide hyaluronique au niveau des lèvres pour les gonfler et les redessiner. Très critiquée et visée par des moqueries après avoir montré le résultat, Amandine Pellissard a une fois de plus calmé ses détracteurs. « J’ai fait des injections parce que j’avais envie d’en faire, a-t-elle expliqué dans un live sur Instagram ce 19 juin. J’avais des rides que je voulais estomper, donc je l’ai fait. J’avais une ride du lion et des rides d’expression très marquées. En plus avec la cigarette, comme je fume depuis mes 15 ans… On ne va pas se mentir, on a la peau qui vieillit plus vite. » Et pour ce qui est des lèvres, la mère de famille avait une raison très personnelle de les redessiner.

Amandine Pellissard n’aimait pas voir son sourire

« J’ai la bouche de mon père. Je le disais encore à ma mère il n’y a pas longtemps : sur les photos, quand je me vois sourire… Putain, je vois le sourire de mon père. Et mon père, je ne le porte vraiment pas dans mon cœur », a-t-elle rappelé ce 19 juin sur Instagram. Dans un précédent live, Amandine Pellissard avait confié à ses abonnés que ses parents avaient divorcé quand elle était « très petite » : « J’ai vu mon père pendant des années, parce que j’allais le voir tous les 15 jours et la moitié des vacances scolaires. Ça s’est très mal passé, avait-elle raconté avec pudeur. Je ne veux pas vous en dire trop, tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai vécu des choses très lourdes chez mon père ». Des choses suffisamment graves pour « conduire à une décision de justice », et retirer à son père son autorité parentale et ses droits de visite lorsqu’elle avait 12 ans.

Amandine Pellissard n’a pas souhaité évoquer plus en détail ces événements dramatiques avec ses abonnés, mais avait assuré qu’elle avait été confrontée à « des choses gravissimes et lourdes » qui l’ont durablement bousculée. Le 15 juin dernier, les injections d’acide hyaluronique ont donc été une petite délivrance. « Si je peux gommer des traits de ressemblance avec mon géniteur qui me révulse, ça me va très bien. Voilà, je suis très contente du résultat, a-t-elle confié sur Instagram. Comme je suis contente de ne plus voir la bouche de mon père quand je me regarde dans la glace… J’adore. C’est du bonheur. » Un vrai soulagement.

Source: Lire L’Article Complet