Fanny Agostini : critiquée pour son accent, la journaliste rembarre crûment une auditrice

Critiquée par une internaute pour son accent, Fanny Agostini s’est contentée d’une réponse on-ne-peut plus claire.

Au micro d’Europe 1 où elle met à l’honneur l’alimentation, la santé et l’agriculture dans sa chronique matinale, Fanny Agostini aurait-elle du mal à se faire comprendre ? C’est ce que semble penser une auditrice qui, après le passage à l’antenne de la journaliste le 5 octobre, lui a envoyé un message au vitriol sur Twitter dans lequel elle reproche à Fanny Agostini sa façon de prononcer certains mots. Selon elle, "cela rend la chronique peu audible, voire avec des contresens phonétiques malheureux". Un message plutôt dur à l’encontre de la journaliste, qui venait de terminer une chronique sur les actions mises en place par le gouvernement thailandais pour lutter contre la pollution touristique. Loin de s’arrêter là, l’internaute poursuit sous son propre message : "Et que dire d’un enfant qui écoute votre chronique matinale … une dictée serait impossible. À Clermont, en Auvergne, on prononce correctement les O."

La discrimination des accents, une réalité

Fanny Agostini a pu compter sur la défense de plusieurs internautes qui ont manifesté leur énervement face aux propos de l’auditrice. "Ne venez surtout pas dans le Cantal Madame,  vous risquez un AVC. Et puis aussi parce que nous n’aimons pas les personnes infatuées dans votre genre", "C’est pas un problème de prononciation, mais un manque de tolérance de votre part envers les accents de nos régions", peut-on lire parmi les commentaires. "C’est vraiment un débat ou c’est une vanne ?", s’interroge même un internaute, interloqué. Finalement, la journaliste elle-même s’est jointe aux répondants en formulant une riposte assaisonnée : "Bonjour chère madame, allez-vous faire voir, ça je prononce plutôt bien".

Et si la réponse de Fanny Agostini, aimée par plus de 1 700 personnes sur Twitter, en a fait sourire plus d’un, le commentaire de l’auditrice illustre bel et bien un problème assez sous-estimé en France, à savoir la discrimination des accents. Peu représentés dans les médias, ils font souvent l’objet de moqueries lorsqu’ils sont entendus chez des personnalités publiques. C’est le cas notamment de Jean Castex, qui, à peine 24 heures après sa nomination en juillet dernier, avait été la cible de railleries sur les réseaux sociaux à cause de son accent du Sud-Ouest.

Source: Lire L’Article Complet