Forces spéciales, L’expérience (M6) : Pourquoi cette émission prend aux tripes

M6 lance un nouveau programme le 4 août 2020 en prime intitulé “Forces spéciales : L’expérience”. Et pour une expérience s’en est une puisque des civils vont pour la première fois se confronter aux épreuves de sélection des Forces spéciales.

Le 4 août 2020, M6 lance Forces spéciales : L’expérience en prime time. Une émission qui propose à des civils de plonger dans les coulisses de la sélection des Forces spéciales, unités d’élites de l’armée française. Tourné comme un documentaire, ce nouveau programme est à la fois divertissant, prenant et intéressant.

Immersion…. des Forces spéciales

Le concept : 25 candidats (22 hommes et 3 femmes) se retrouvent dans les conditions réelles des méthodes de sélection des Forces spéciales. Dans une ancienne base militaire située dans l’Aisne et pendant neuf jours, pour les meilleurs d’entre eux, les civils vont devoir relever les défis du stage pensé par quatre instructeurs, des anciens membres des Forces spéciales. Ils sont là pour jauger leur niveau physique et mesurer leur force mentale. C’est eux qui décident si les volontaires ont les qualités requises pour poursuivre la sélection.

Parcours du combattant, épreuve de l’Asperge qui consiste à se jeter dans le vide d’une hauteur de 15 mètres pour attraper une asperge (gouttière à la verticale), trek de quatre heures en forêt avec un sac de 45 kilos sur le dos, mission d’observation de nuit, recherche de renseignements, mission d’infiltration (avec 25 kilomètres à parcourir en vingt-quatre heures avec test de résistance à la capture)… chacune de ces épreuves fait partie de la formation des Forces spéciales. Une façon de découvrir la réalité des sélections.

Des instructeurs qui ont du vécu

Ils sont quatre et ils ne sont pas là pour rigoler. Ryan, le chef instructeur a 52 ans. Il a passé vingt-cinq ans dans les Forces spéciales et a été chef de groupe d’un SAS (Stick Action Spéciale), instructeur tireur d’élite spécialisé haute précision et contre-terrorisme.

Victor, 51 ans, a passé dix ans dans les Forces spéciales et dix-huit ans dans les parachutistes. C’est un spécialiste en protection rapprochée.

Bije, 47 ans, a passé lui aussi dix ans dans les Forces spéciales, sept ans dans la régulière comme moniteur de sport et quatre ans comme formateur commando. Il est spécialisé en protection rapprochée de haute autorité et spécialiste de sport de combat.

Et il y a Crao, 47 ans, qui a passé dix-sept ans dans les Forces spéciales. Il est spécialisé dans le contre-terrorisme, et chuteur opérationnel.

Immersion dans une réalité mais pas de télé-réalité

Si sur le papier, ce programme peut faire penser à Garde à vous ou Le Sens de l’effort, émissions portées par Marius qui faisait partie des commandos marine, Forces spéciales : L’expérience n’est pas une télé-réalité. Les candidats sont des anonymes qui souhaitent se dépasser ou se prouver quelque chose et la façon dont l’émission est produite est proche du documentaire. D’ailleurs, pour limiter au maximum les contacts des participants avec les équipes techniques et faire oublier l’aspect télé de l’expérience, de nombreuses séquences sont tournées via des caméras fixes. Le résultat est donc celui d’une émission d’immersion ce qui rend l’expérience très addictive.

Source: Lire L’Article Complet