INTERVIEW. Léo (Les 12 coups de midi) fête sa 40e victoire : "J’agace certains, c’est normal"

Léo a remporté sa 40e victoire dans Les 12 coups de midi, ce vendredi 9 octobre. Le jeune breton s’est confié à Télé Star sur son parcours !

Télé Star : 40e victoire ! Félicitations ! Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Léo : J’ai seulement 20 ans. Je suis étudiant en troisième année à Sciences-Po, à Rennes. Actuellement, je fais une année à l’étranger donc je suis à Vienne, en Autriche. Je suis célibataire depuis toujours !

Quel était votre objectif en arrivant dans Les 12 coups de midi ? Et quel est le vôtre maintenant ?

L’objectif était vraiment de passer la première émission. En sachant, qu’il s’agit de la plus difficile à gagner. Depuis la 30e victoire, je me dis que les maîtres de midi qui sont devant moi sont des sacrés morceaux. Il y a du chemin à faire et du boulot pour les rattraper.

Justement, parmi les maîtres de midi devant vous au classement, lesquels vous impressionnent le plus ?

Il y en a beaucoup. Le plus impressionnant, c’est peut-être Xavier. Il est passé dans l’émission il y a longtemps et il a eu le temps pour emmagasiner des connaissances.  Après, que cela soit Eric, Akim, Paul, pour sa connaissance des dates, ils sont tous très impressionnants.

Quels sont, selon vous, les domaines dans lesquels vous vous sentez en retrait ?

Parmi mes points faibles, il y a la cuisine, la botanique et tous les domaines pratiques comme le bricolage. Ce sont des choses que je ne maîtrise pas mais j’essaye d’y pallier.

Comment gérez-vous votre notoriété nouvelle ?

Je ne suis pas retourné en Bretagne depuis la fin des tournages. Mais mes parents sont davantage reconnus.

Léo : "Il y a des choses folles dites sur moi"

Comment vous gérez les critiques ?

Au départ, je ne m’attendais pas à tant de critiques. J’ai alors arrêté de les lire. Mais, maintenant, je me suis remis à les regarder avec du second degré. Il y a plusieurs types de critiques. Tout le monde ne peut pas nous apprécier. J’agace certains, c’est normal. Il y a des groupes Facebook où il est drôle de regarder les commentaires car il y a des choses, chaque jour, assez folles qui sont dites.

Qu’allez-vous faire de l’argent ?

Cela va participer à payer mes études, mon année à Vienne. J’ai envie d’offrir un voyage à mon groupe de potes. Mon rêve est d’aller voir Roger Federer dans un Grand Chelem, si possible à Wimbledon l’année prochaine.

Source: Lire L’Article Complet