Isabelle Morini-Bosc très en colère, elle s’en prend aux téléspectateurs "vraiment dégueulasses"

Plusieurs semaines après la polémique l’accusant de s’endormir sur le plateau de TPMP pendant le témoignage poignant de Michel Zecler, Isabelle Morini-Bosc est toujours autant en colère et décide de mettre les choses au clair.

Invitée d’Évelyne Thomas dans son émission sur Non stop people ce lundi 25 janvier, la chroniqueuse de C8 est revenue sur plusieurs moments importants de sa carrière de journaliste mais aussi et surtout sur les dernières polémiques en date la concernant et notamment celle du 26 novembre dernier. Alors que Michel Zecler est invité sur le plateau de TPMP pour parler de son agression par des policiers quelques jours auparavant dans son studio d’enregistrement, la journaliste de RTL passe en gros plan sur les écrans des français les yeux fermés et l’attitude endormie.

Une séquence qui a immédiatement provoqué une vague de critiques sur les réseaux sociaux, accusant alors Isabelle Morini-Bosc de ne pas respecter le témoignage bouleversant et d’en être surtout indifférente. Quelques remarques se transformant alors en véritable polémique, que cette dernière ne comprend toujours pas, « c’est absolument odieux » s’est-elle défendue, avant de se justifier auprès d’Évelyne Thomas en direct, « c’est la nuit où Maradona est mort et moi j’ai bossé toute la nuit, j’ai enchaîné 48 heures… Dans l’émission de Cyril ce soir-là j’avais été super excitée dans A prendre ou à laisser, une émission que j’adore, parce que le candidat avait gagné. Brusquement quand est arrivée l’interview de Michel Zecler, il y a eu une chute de régime, tout est devenu silencieux. On était recueilli, moi les yeux me brûlaient. Un copain a chronométré, j’ai fermé les yeux 50 secondes, et pendant ce temps-là y’a un gros plan ».

Un moment qu’elle aimerait oublier puisqu’Isabelle Morini-Bosc l’avoue, « J’en ai souffert », avant de préciser que cette polémique est un véritable manque de respect envers elle et que les accusations de certains téléspectateurs sont vraiment « dégueulasses ». Encore agacée par la situation, l’acolyte de Cyril Hanouna déplore ces agissements, « c’est vraiment moche ».

Les chroniqueurs de Touche pas à mon poste sont ont toujours suscité les critiques sur les réseaux sociaux, mais depuis quelques mois, elles se multiplient et deviennent surtout de plus en plus virulentes. À l’image notamment de Valérie Benaïm qui a récemment été menacée suite à ses propos concernant un rappeur français et ses paroles jugées antisémites.

À voir aussi : Laurent Delahousse violemment boudé par ses fans : l’annonce qui ne passe pas 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet