It's a Sin (Canal+) : La série choc sur les années Sida

Début des années 80, à Londres. Roscoe, Ritchie et Colin, 18 ans, commencent une nouvelle vie, tandis que l’épidémie de VIH frappe le monde de plein fouet. Attention, série essentielle !

Un créateur au diapason 

Déjà dans Queer as Folk (1999), considérée comme la première série gay, écrite par un gay, Russell T. Davies racontait le quotidien d’une bande de potes. Vingt-deux ans plus tard, il crée It’s a Sin.Avant de commencer à écrire, dit-il, je n’avais pas réalisé à quel point la série reflétait ma propre vie : j’avais 18 ans en 1981.”

Du militantisme jusque dans le casting 

En tête d’affiche, Olly Alexander, chanteur du groupe Years & Years et porte-voix de la communauté LGBTQ+ en Angleterre, est une véritable révélation. Neil Patrick Harris, formidable Barney de How I Met your Mother et acteur militant, apparaît également dans le premier épisode.

Galerie: Lizzie McGuire, que sont-ils devenus ? (Oh My Mag)

À lire également

120 battements par minute (France 3) : Le film est-il inspiré d’une histoire vraie ?

Une B.O. qui invite à la fête 

It’s a Sin (« C’est un péché », en français), est le titre d’une chanson des Pet Shop Boys (1987) sur l’éducation ultra-catholique reçue par le leader du groupe. La bande-son des nuits de fête de la série regorge de pépites 80’s, de Love Will Tear Us Apart (Joy Division) à Tainted Love (Soft Cell). La fête ne sera jamais finie ! 

It’s a Sin : lundi 22 mars à 21h05 sur Canal+

Interview Amandine Scherer  

Source: Lire L’Article Complet