Jean-Luc Mélenchon : pourquoi il a planté l’émission Vous avez la parole à la dernière minute

Jeudi 15 octobre 2020, Jean-Luc Mélenchon était attendu sur le plateau de "Vous avez la parole " mais ne s’est jamais présenté. Il s’est expliqué par la suite dans un communiqué.

En tant que député à Marseille,Jean-Luc Mélenchon comptait parmi les invités conviés au débat de jeudi soir dans "Vous avez la parole", où il devait s’entretenir avec Olivier Véran concernant les dernières mesures mises en place par le gouvernement. Seulement voilà, aux alentours de 22 heures, alors que le ministre des Solidarités et de la Santé était présent sur le plateau – qui avait, pour l’occasion, posé ses valises au stade Vélodrome -, les animateurs ont fait une annonce surprenante. "Théoriquement, à ce moment-là, à l’heure où nous parlons, on aurait dû donner la parole à Jean-Luc Mélenchon", a lancé Léa Salamé, tandis que Thomas Sotto expliquait la raison de son absence : "Il y a un peu plus d’une heure, le leader de la France insoumise a exigé, Monsieur Véran, que vous quittiez le plateau pour intervenir, car il ne voulait pas débattre avec vous."

Une condition jamais évoquée auparavant, selon Thomas Sotto. "C’est une condition dont il n’a jamais été question, nous avions établi des règles très claires avec lui", précise le journaliste avant d’ajouter :"Il est évident que nous gardons la maîtrise éditoriale de l’émission, nous n’avons donc pas accédé à sa demande." L’émission se poursuivra donc sans Jean-Luc Mélenchon, qui ne doit pourtant être qu’à "quelques centaines de mètres d’ici" puisqu’il "était venu exprès" sur Marseille, renchérit Thomas Sotto.

Jean-Luc Mélenchon dénonce "un changement dans l’organisation"

Dans un communiqué publié peu après l’émission, Jean-Luc Mélenchon s’est expliqué sur les raisons de son absence. Ce dernier a commencé par dénoncer "un changement dans l’organisation de l’émission" avant de raconter plus en détail comment aurait dû se dérouler le programme selon ses attentes. "Cette émission était une demande de France 2. Un déroulement était prévu. Je devais faire l’ouverture pour répondre à Macron d’hier soir. Un autre s’est mis en place en dernière minute. France 2 dit que c’est à la demande du ministre Véran. Je ne le crois pas", a écrit le leader de la France Insoumise avant d’ajouter, à l’attention de l’équipe de "Vous avez la parole" : "C’est le résultat de la pagaille et des mauvaises pratiques de cette équipe dont tous les politiques invités se sont plaints." Voilà qui est dit.

Source: Lire L’Article Complet