Kendji Girac : "C’est très important de soutenir le Psychodon"

Chanteur au grand cœur, Kendji met sa notoriété au service du Psychodon, samedi 12 juin à 21 h 05 sur C8. Son but : sensibiliser aux maladies psychiques.

Était-ce une évidence de participer au Psychodon ?

Kendji Girac : Oui. Je ne vois pas pourquoi j’aurais hésité. C’est très important de soutenir cette cause. On a tous une personne de notre entourage qui rencontre des problèmes psychiques. C’est le cas de certains de mes amis… Tout le monde est concerné. D’autant plus depuis la crise sanitaire et les confinements. Il faut briser les tabous afin de permettre aux personnes en souffrance de consulter et donc de guérir le plus tôt possible avant que ça dégénère. Je suis fier de donner un peu de ma personne. J’espère que ça aura un impact.

Votre succès a été soudain et brutal. Avez-vous eu peur de faire un burn-out ?

C’est vrai que c’était impressionnant, mais j’ai de la chance, j’ai une famille qui m’a aidé à forger mon mental avec beaucoup d’amour et de soutien. Depuis le début, je suis vraiment bien dans mes baskets. Outre mon mental et ma famille, j’ai également une équipe bienveillante qui veille sur moi. Grâce à cela, je n’ai pas dérapé.

Où puisez-vous cette force et votre joie de vivre ?

Il faut simplement se relaxer de temps en temps, dès qu’on en ressent le besoin. Prendre du recul. Se rendre compte des belles choses qui nous arrivent. Ne pas être blasé parce qu’après on peut entrer dans un cercle vicieux et ne plus apprécier ce que l’on fait. C’est ce que je veux éviter. Ma vie simple et le temps passé en famille me permettent de me préserver.

Vous avez d’ailleurs connu une immense joie malgré cette période particulière : la naissance de votre fille, Eva Alba*.

C’est incroyable, extraordinaire. J’ai tellement d’amour que je pourrais en donner à tout le monde (rires).

*née le 26 janvier 2021, ndlr.

Didier Meillerand, le fondateur du Psychodon

"Je rêve d’un grand Téléthon de la santé mentale. Il faut déstigmatiser les maladies psychiques comme la bipolarité, la schizophrénie, les dépressions. Les artistes se sont mobilisés pour nous offrir un concert à l’Olympia, retransmis en direct sur C8. Notre parrain Yannick Noah, Patrick Bruel, Eddy de Pretto, Wejdene ou encore Kendji Girac font don de leur cachet. 1 euro collecté est 1 euro reversé à la recherche, à l’accompagnement des malades et de leur famille et à la prévention. Pour nous aider, il suffit d’aller sur www.psychodon.net ou sur www.fr.ulule.com/channels/mental-health."

Source: Lire L’Article Complet