Koh-Lanta : les aventuriers ont-ils l’heure sur l’île ?

L’édition "Les 4 Terres" de "Koh-Lanta" bat son plein tous les vendredis, sur TF1. Mais au fait, les aventuriers ont-ils l’heure sur l’île ?

Aujourd’hui, c’est vendredi ! Et comme chaque vendredi, TF1 va diffuser un nouvel épisode de Koh-Lanta, pour le plus grand bonheur des passionnés d’aventure. Ce 16 octobre à 21h05, les téléspectateurs vont avoir la joie de découvrir la suite des péripéties des candidats de cette édition tournée aux îles Fiji, qui s’intitule Koh-Lanta, Les 4 Terres. Aux oubliettes les équipes des jaunes et des rouges, c’est désormais l’heure de la réunification ! Un épisode important que les fans attendent avec impatience, où les cartes sont complètement redistribuées

La plupart du temps, une aventure de Koh-Lanta dure 40 jours et 40 nuits. Tout au long de leur séjour sur l’île, les candidats doivent donc s’adapter à la vie exotique, à leur manque de nourriture, au climat, au manque d’hygiène ou encore à la non-présence de toilettes. Les aventuriers doivent complètement s’acclimater et s’adapter aux conditions. Selon les informations de nos confrères de Télé 7 Jours, les participants n’ont même pas l’heure avec eux. Aucune horloge, aucune montre, aucun timer… rien du tout. "Ils finissent par s’adapter, voire à déterminer une heure approximative en se fiant à la position du soleil", apprend-on.

Du bon sens

Dans un entretien accordé à Télé Star, le producteur du jeu, Julien Magne, avait révélé quelques secrets bien gardés sur le jeu d’aventure de TF1. Il avait notamment expliqué comment les candidats du programme savent ce qui est comestible ou non, sur le camp. "Les aventuriers reçoivent un briefing sur les plantes et animaux dangereux ou protégés s’il y en a. On leur demande de faire appel à leur bon sens. Dans le doute, il est conseillé de s’abstenir. C’est ce qu’ils ont fait après discussion autour du rat. Si un aventurier décidait malgré tout de croquer dans un fruit ou une racine toxique, l’équipe de tournage doit l’en empêcher. C’est arrivé et cela a fonctionné", a-t-il expliqué. Sur l’îlot de l’exil en revanche, les conditions sont beaucoup plus rustres et la faune et la flore y sont beaucoup plus rares.

Source: Lire L’Article Complet