La Dernière Vague sur France 2 : comment a été réalisé le nuage ?

Le réalisateur Rodolphe Tissot (« Ainsi soient-ils ») est revenu sur la conception des effets spéciaux de la série fantastique, et la portée symbolique du phénomène qui menace la petite communauté de Brizan…

Alors que La Dernière Vague a entamé sa deuxième semaine de diffusion sur France 2, l’équipe d’Allociné a pu rencontrer son équipe artistique à l’occasion du festival Séries Mania 2019 à Lille. Le réalisateur, Rodolphe Tissot, est notamment revenu sur la conception du nuage, élément perturbateur du récit dont la menace plane au-dessus des habitants : « On avait commencé à travailler sur les VFX, et on avait quelques images de son aspect une fois la série terminée pour donner de petites indications aux comédiens. Sur le tournage, on utilisait des balles de tennis fixées sur des pieds de projecteurs qu’on montait le plus haut possible dans le ciel pour que les regards soient raccord, et parfois on leur demandait simplement d’utiliser leur imagination…Ce n’est pas totalement insurmontable, mais ça demande une petite gymnastique technique !« 

Pas évident en effet pour les acteurs de reposer sur leur seul imaginaire pour se figurer cet imposant nuage, « un personnage à part entière » selon la productrice, Stéphanie Carrère. « Je donnais beucoup d’indications au mégaphone aussi« , précise le réalisateur : « le nuage est là, il arrive ! Il fonce sur vous ! Courez ! Maintenant il n’est plus là, revenez! » (rires) Et les acteurs devaient jongler avec ces contraintes. » Pour David Kammenos, l’interprète de Ben, « chacun se fait une image différente de la chose, car on a pas tous les mêmes peurs.« 

La série s’inspire d’une vidéo que les producteurs, Stéphanie Carrère et Thomas Bourguignon, ont vu sur internet, dans laquelle une sorte de tsunami de nuages engloutissait une voiture en montagne. Voulant depuis longtemps faire une fiction sur la nature qui se venge, celle-ci a été leur point de départ pour imaginer La Dernière Vague. Ils ont ensuite fait la suggestion aux scénaristes d’ancrer la série dans les Landes, afin d’instaurer un climat d’angoisse dans un lieu idyllique : « nous voulions du surf, du soleil ! » s’amuse la productrice.

En faisant des recherches pour illustrer le fameux nuage de la série, l’équipe de création a été étonnée de découvrir l’aspect de certains vrais nuages, qui semblaient totalement surréalistes. « On a découvert une nomenclature de nuages incroyables, et on s’est dit que personne n’allait y croire ! On est partis d’un Arcus, une sorte de nuage dont la particularité est d’avoir un mouvement de rouleau inversé, un peu hypnotique qui allait bien avec l’ambiance de la série.« 

« On voulait lui donner une identité, une vie propre avec ce côté stagnant qui roule sur lui-même« , ajoute le réalisateur. « Qu’on sache que c’est lui dès qu’il apparaît à l’image, et en même temps il fallait qu’on y croit puisque les personnages au début de la série ne s’inquiètent pas outre-mesure en le découvrant.« 

Retrouvez les derniers épisodes de La Dernière Vague le lundi 4 novembre à 21h sur France 2, et en replay sur site de France Télévisions : 

Source: Lire L’Article Complet