Maeva Ghennam (Les Marseillais), en larmes, se confie sur son agression : "Ils m’ont mis un couteau sous la gorge"

Après deux jours à garder le silence, Maeva Ghennam est finalement sortie du silence vendredi 13 novembre 2020 dans la soirée. Très choquée et en larmes, elle est revenue sur l’agression dont elle a été victime.

Maeva Ghennam a eu la peur de sa vie mercredi 11 novembre 2020. Alors qu’elle rentrait chez elle, la star des Marseillais a été agressée. Après avoir gardé le silence durant 48 heures, elle a pris son courage à deux mains, vendredi 13 novembre 2020 en fin de journée, pour raconter réellement ce qui lui était arrivé. C’est sur son compte Snapchat que la jeune femme a pris la parole. "Au moment de rentrer chez moi, trois mecs étaient cachés en bas. Ils m’ont agressée et frappée, ils ont pris tout ce que j’avais sur moi. Ils m’ont mis un couteau sous la gorge, ils m’ont attrapée par les cheveux, ils m’ont balayée par terre et m’ont tabassée. J’ai cru que j’allais mourir. Ils m’ont pris ma Rolex, mes bijoux, mon sac !", a-t-elle dans un premier temps déclaré encore sous le choc et complètement paniquée.

Ne parvenant pas à retenir ses larmes, elle a expliqué qu’elle était très traumatisée par cette agression très violente. "Ce que j’ai vécu ça fait peur, j’en fais des cauchemars ! J’étais seule et je n’ai pas pu me défendre. Aujourd’hui, j’ai peur d’être seule et je n’arrive plus à dormir. On m’a donné des cachets et même avec ça je n’ai pas sommeil." Une fois ses agresseurs partis, Maeva Ghennam a eu très peur qu’ils aient également volé son chien puisqu’il n’était plus à l’intérieur de sa maison. Heureusement pour la jeune femme, il a été retrouvé sur la route. Il a dû s’échapper lorsque les trois hommes ont fait irruption.

Les policiers auraient été audieux avec Maeva Ghennam

Alors qu’elle n’avait plus de portable, elle s’est réfugiée chez ses voisins et a prévenu sa mère qui a alerté les policiers. "Trois policiers arrivent et prennent ma déposition. Ils étaient archi mais archi méchants ! Ils m’ont très mal parlé !", rapporte encore la star de la télé-réalité avant de lancer ce qu’un policier lui aurait dit : "C’est normal ce qu’il vous arrive. Vous n’avez pas à montrer tout ce que vous gagnez sur les réseaux sociaux !" Des propos qui ont mis la jeune femme très en colère.

Source: Lire L’Article Complet