Malaise sur le plateau de TPMP : un médecin anti-vaccin choque les chroniqueurs

Alors que Cyril Hanouna recevait un médecin anti-vaccin sur le plateau de Touche pas à mon poste mardi 4 janvier, les propos du professionnel de santé ont provoqué la colère des chroniqueurs, mais aussi, l’émotion de Valérie Bénaïm.

Le débat a tourné au vinaigre dans Touche pas à mon poste. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, il n’est pas rare que Cyril Hanouna accueille dans son émission sur C8 des acteurs centraux au sein de la crise sanitaire. Le dernier en date, le Dr Gérard Delépine, un antivax acharné qui n’a pas manqué de confier son point de vue à propos du vaccin, affirmant que celui-ci n’en était pas un, et qu’il s’agissait d’un traitement expérimental qui avait démontré qu’il n’avait aucune efficacité. Des propos qui n’ont pas manqué de susciter la colère des chroniqueurs, et particulièrement de Valérie Bénaïm. "C’est grave ce que vous dites monsieur", a-t-elle ainsi lancé à son interlocuteur, bien décidé à ne pas la laisser en placer une.

"Juste, je vais vous dire quelque chose monsieur. Vous avez une énorme responsabilité !", a-t-elle réitéré, précisant, les sanglots dans la voix, les raisons de sa colère à l’encontre de Gérard Delépine : "Je suis un peu émue, pardonnez-moi, mais j’ai un ami qui est en réa en ce moment d’accord…" Une confidence qui n’a en rien ému son interlocuteur, bien décidé à aller au bout de sa réflexion, s’attirant définitivement les foudres de la chroniqueuse de TPMP. "Taisez-vous ! Taisez-vous ! Taisez-vous !", lui lance-t-elle alors, tandis que le médecin lui, ajoute : "Il y a des malades, je veux bien. Faire pleurer les gens, c’est bien beau". "Taisez-vous un instant ! D’accord !", lui a-t-elle rétorqué.

Valérie Bénaïm dénonce "les gens qui font peur"

Valérie Bénaïm a ensuite blâmé les anti-vaccins, qui seraient selon elle responsables du choix de son ami en réanimation de ne pas se faire vacciner. "Il écoute des gens comme vous, il a écouté des gens comme vous. Et il a eu peur", a-t-elle ainsi lancé à Gérard Delépine, avant de lui demander de la laisser parler, alors qu’il ne cessait de lui couper la parole. "Je peux terminer ? Il est actuellement en réanimation, intubé, il a 40 ans et il n’a pas de comorbidités. Il était en parfaite santé", a-t-elle confié, et d’ajouter : "Des gens comme vous font peur et sur des gens qui déjà s’interrogent, du coup, ils ne vont pas faire la démarche ne serait-ce que d’aller voir quelqu’un pour peut-être être soigné", a-t-elle ainsi conclu.

Source: Lire L’Article Complet