Masters 2021 de N’oubliez pas les paroles : Jennifer, 5e au classement, déjà éliminée !

Samedi 30 octobre 2021, Nagui a lancé la dixième édition des Masters de N’oubliez pas les paroles sur France 2. Face à Gauthier, Jennifer n’a pas fait le poids et a déjà été éliminée de la compétition.

Chaque année, les trente-deux meilleurs candidats de N’oubliez pas les paroles s’affrontent lors des Masters. L’occasion pour les fans de l’émission de retrouver Margaux, Caroline, Arsène, Hervé, Violaine, mais aussi Franck. Samedi 30 octobre 2021, ce sont Gauthier et Jennifer qui se sont affrontés. Pour l’occasion, la jeune femme avait acheté une nouvelle robe pour venir dans l’émission grâce à laquelle elle a remporté 388 000 euros. "Après autant d’émissions, j’ai fait le tour de ma garde-robe donc je me suis dit qu’il allait peut-être falloir en racheter", a-t-elle fait savoir à Nagui. Hélas, Jennifer a été rapidement éliminée. Et pour cause, Gauthier a remporté les deux matchs et s’est qualifié en huitième de finale. Heureuse pour le candidat, Jennifer lui a glissé avec le sourire : "Bravo ! Ne t’inquiète pas tout va bien !"

Alors que Jennifer était plus haut placée dans le classement, Nagui a déclaré : "Comme quoi la hiérarchie n’est pas toujours respectée, le vingt-huitième vient de battre la cinquième, mais ça a été un très joli match ! En tout cas, j’espère que tu en garderas un bon souvenir !" Le sourire aux lèvres, la jeune femme a répondu : "Excellent, toujours !" Après que l’animateur phare de France 2 lui ai assuré qu’elle pouvait revenir quand elle voulait, Jennifer n’a pas manqué de souhaiter bonne chance à Gauthier.

Gauthier a eu un meilleur score que Jennifer

Gauthier appréhendait énormément son match contre Jennifer. Dans un entretien accordé à Télé-Loisirs, il a en effet confié avant l’émission : "Étant en bas de classement, je m’attendais à affronter quelqu’un du haut du classement. Ma première réaction, en apprenant que j’allais affronter Jennifer, a été de me dire que j’allais encore sortir dès le premier tour. Quand j’ai vu que ça se profilait, ça m’a démotivé le temps d’une journée. Et puis, je me suis dit que j’allais essayer de faire abstraction de ça. Que je n’allais rien lâcher."

Source: Lire L’Article Complet