“Mon premier très grand chagrin”: ému, Patrick Bruel évoque la disparition de son meilleur ami

Mercredi 2 juin, Patrick Bruel était sur le plateau de “Passage des arts” pour revenir sur son actualité très chargée… Une émission durant laquelle le chanteur s’est aussi confié sur sa vie personnelle avec beaucoup d’émotions.

Invité sur le plateau de Passage des arts à l’occasion de la sortie de son nouveau titre À la santé des gens que j’aime, mais également pour son rôle dans le film Villa Caprice, Patrick Bruel en a profité pour faire quelques confidences à Claire Chazal… Après une courte rétrospective sur la riche carrière de l’acteur, une téléspectatrice de l’émission de France 5 lui a demandé qu’elle était sa plus belle rencontre. Une question à laquelle l’artiste de 62 a répondu instinctivement Guy Carcassonne, un grand juriste français disparu en 2013.

À lire également

Le mystère du lac (TF1 Séries Films) Barbara Schulz : “J’ai toujours été intriguée par les histoires de personnes disparues”

“Hormis mes enfants évidement, c’est sans conteste Guy Carcassonne, qui a été pour moi le socle, le frère, le confident, un prof de droit constit’ à domicile si j’ose dire“, a débuté l’interprète de Casser la voix. Et d’ajouter, nostalgique : “C’était mon meilleur ami, mon grand ami. Vingt-sept ans d’amitié sans faille.” Patrick Bruel est ensuite revenu sur le décès de ce dernier à l’âge de 62 ans, des suites d’une hémorragie cérébrale. “Sa disparition en 2013 m’a fracassé. C’est mon premier très, très grand chagrin”, a révélé Patrick Bruel, encore très affecté, avant de rendre un bel hommage à son meilleur ami : “C’est quelqu’un qui nous manque énormément aujourd’hui, qui manque énormément dans le paysage et dans le discours national.”

Lisa Ziane

Source: Lire L’Article Complet