"Ne jouez pas au prof" : échange très tendu entre Jordan Bardella (RN) et Jean-Jacques Bourdin (VIDEO)

Ce vendredi 12 février, Jean-Jacques Bourdin recevait Jordan Bardella, vice président du Rassemblement National, en direct sur BFM TV et RMC. Les échanges entre les deux hommes se sont tendus au moment d’aborder un amendement déposé par le Gouvernement sur l’enseignement à domicile.

Il y avait de l’animosité ce vendredi matin sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin. Le journaliste de BFM TV et RMC recevait Jordan Bardella, vice président du Rassemblement National. Ils ont abordé plusieurs sujets, dont celui de l’enseignement à domicile. 

À lire également

Accusé de viol, Gérard Darmanin envoie balader Thomas Sotto en direct : “Vous imaginez l’indignité de votre question ?”

Ce jeudi 11 février, l’article 21 du projet de loi “séparatisme” qui restreint l’école à la maison était examiné par les députés à l’Assemblée Nationale, avec près de 400 amendements déposés avant les débats. Selon les opposants à cet article, la liberté d’enseignement, et notamment celle d’enseigner à domicile, est remise en cause. Finalement, une période de transition jusqu’en 2024 a été votée par l’hémicycle, suite à un amendement déposé par le Gouvernement. C’est sur point que Jean-Jacques Bourdin a souhaité interroger Jordan Bardella. “Qui a fait évoluer le texte ?“, a-t-il notamment lancé à son invité. Rapidement, ce dernier s’est agacé de l’attitude du journaliste, sans pour autant apporter de réponse. “Ne jouez pas au prof et à l’élève !“, a-t-il lâché. 

Echange animé entre Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national et Jean-Jacques Bourdin. #BourdinDirect pic.twitter.com/Euha0QjqSP

Je ne vais pas vous mettre plus longtemps dans l’embarras Jordan Bardella… Un amendement a été déposé par le ministre de l’Éducation Nationale qui dit que l’instruction à domicile, avec cette fameuse autorisation, ne sera effective qu’en 2024. Pendant trois ans, nous allons donc continuer sous le régime actuel“, a fini par lui rétorquer le journaliste. 

Aurélien Gaucher

Source: Lire L’Article Complet