Objectif Top Chef théâtralisé ? La réponse cash de Philippe Etchebest aux critiques

Lundi 20 septembre 2021, Objectif Top Chef fera son grand retour sur M6 dès 18h40. Alors que certains téléspectateurs estiment que l’émission est théâtralisée, Philippe Etchebest s’est confié dans les colonnes de Télé Star et a mis les choses au point.

"Vous êtes là pour apprendre, pour vous entraîner, pour vous préparer au pire du pire de Top Chef", assure Philippe Etchebest dans la bande-annonce de la septième saison d’Objectif Top Chef. Cette année, afin de donner aux gagnants les meilleures chances possibles d’aller loin dans Top Chef, la star de M6 a créé l’Académie Top Chef. Évoquant cette nouveauté, c’est dans un entretien accordé à Télé Star que Philippe Etchebest a confié : "Si on veut avancer, rester performant, il faut se réinventer. C’est également pour cela que c’est toujours aussi excitant. Moi, je n’aime pas quand ça ronronne. J’ai horreur de l’immobilisme. Là, la grosse nouveauté dans Objectif Top Chef, c’est l’académie Top Chef. Mais au-delà de ce dispositif, il y a aussi un enjeu. Celui de préparer le ou la gagnant(e) à intégrer Top Chef, parce que je me suis finalement rendu compte que même si j’avais affaire à de très bons candidats, il y avait malgré tout une différence de niveau."

Alors que certains téléspectateurs lui reprochent de trop théâtraliser ses émissions, le chef cuisinier a répondu : "C’est de l’autodérision, on est dans la rigolade. On peut s’autoriser des écarts, non ? Ce n’est pas ce que je fais dans la vie normale avec ma brigade. Professionnellement, je peux pousser mes collaborateurs à aller plus loin, mais ça ne sera pas réalisé de la même manière. Là, on est dans un contexte particulier. Mais en aucun cas ce que je montre à l’écran n’est un rôle forcé…" Surpris par les candidats de cette nouvelle saison, Philippe Etchebest a ajouté : "Ces gamins, ils ont une ouverture d’esprit, un champ d’action hyper large. Avec les réseaux sociaux, Instagram, ils voient plus de choses que moi. De mon côté, je leur apporte mon expérience, mon savoir-faire, tout ce que j’ai appris et apprends encore aujourd’hui. Et ils adorent."

Les candidats devront faire face à des conditions extrêmes

Durant deux semaines, neuf candidats seront mis en condition dans une sorte de camp d’entraînement.Philippe Etchebest apprendra aux apprentis cuisiniers à tenir la cadence d’un restaurant, mais également les former psychologiquement. Afin d’impressionner le jury, ces derniers devront être créatifs et de faire preuve d’imagination !

Interview à retrouver en intégralité dans votre magazine Télé Star en kiosque et en version numérique ce lundi 13 septembre.

Source: Lire L’Article Complet