"On va crever" : le cri du coeur d’une policière, cagoulée, sur le plateau de Balance ton post

Jeudi 15 octobre sur le plateau de Balance ton post, une policière est venue témoigner. Elle a raconté son quotidien, parfois très dur.

Jeudi 15 octobre, Cyril Hanouna présentait un nouveau numéro de Balance ton post sur C8. En pleine émission, l’intervention d’une policière, cagoulée à cause de son devoir de réserve (sa voix a également été modifiée), n’est pas passée inaperçue. Isabelle, qui est aussi mère de trois enfants, a souhaité prendre la parole afin de répondre à la question suivante : la France est-elle de plus en plus violente ?

Isabelle, qui exerce ce métier depuis vingt ans, a répondu positivement à celle-ci, expliquant que la violence était même "de plus en plus violente". "A une époque, quand vous n’étiez pas d’accord avec quelqu’un lors d’une soirée, ça se frittait, comme on dit. Aujourd’hui, on sort un couteau. On sort une barre de fer", a-t-elle précisé.

La policière a ensuite évoqué "une dérive". "C’est catastrophique", a-t-elle lâché, avant de poursuivre : "On parle de choses que vous, les médias, vous mettez en avant. Mais faut savoir que c’est plusieurs fois par jour… On parle des grandes villes, mais ça se passe aussi dans les petites villes."

"On nous laisse tomber"

Sur le plateau de Cyril Hanouna, l’agent de police a lancé un véritable cri du coeur.  "J’aime mon métier. On est tous à aimer notre métier. Mais le problème c’est qu’on va crever Cyril. On va crever car on nous laisse tomber. Parce qu’on est détesté à longueur de temps. Pourquoi on me traite de grosse pute ? Car je porte un uniforme ? Moi je suis officier de police, j’ai mis des pédophiles en prison. Il me connaît, celui qui me traite de grosse pute ?"

Isabelle a ensuite révélé avoir fait un burn-out il y a quelques années suite à tout ce qu’elle a pu voir ou entendre durant sa carrière. Mais elle a fait savoir qu’elle n’était pas la seule dans ce cas. "On est combien à en faire ? Et combien de collègues se suicident ? Mais on ne le dit pas, car ce n’est pas intéressant", a-t-elle ajouté. Avec son témoignage, la policière a ému tout un plateau.

Source: Lire L’Article Complet