« Que Coumba n’assume pas était rageant », déplore Candice de « Koh-Lanta »

  • TF1 proposait ce mardi soir (non, on ne s’y fait toujours pas nous non plus) le sixième épisode de Koh-Lanta : La légende.
  • La désormais traditionnelle épreuve des bannis a mis un terme au parcours de Candice, éliminée par ses camarades la semaine dernière.
  • « On aurait pu faire un carnage et aller le plus loin possible » si l’alliance des femmes avait tenu la route, explique la candidate à 20 Minutes​.

Elle n’aura pas eu l’occasion de se venger. Ce mardi soir, Candice a été éliminée de Koh-Lanta : La légende au terme de sa première épreuve dans l’arène. Face à Ugo et
Clémentine, la jeune femme n’est pas parvenue à prolonger son séjour sur l’île des bannis. Si elle avait réussi à battre son concurrent et sa concurrente, Candice aurait peut-être eu l’opportunité d’éliminer Coumba, celle en qui elle avait confiance et qui l’a pourtant trahie en inscrivant son prénom sur le bulletin de vote. Elle revient sur sa troisième participation au jeu de
TF1 pour 20 Minutes.

Parlons d’abord de l’île des bannis. En y restant aussi peu de temps, se projette-t-on quand même sur un potentiel retour dans l’aventure ?

Ce qui m’a motivé, c’est de voir Ugo qui était là depuis le premier jour et qui a réussi à gagner toutes les arènes. Finalement, il n’est pas si loin parce qu’il ne reste pas beaucoup de duels avant de pouvoir réintégrer le jeu. En voyant Ugo, je me suis dit que tout était possible.

Le deuxième départ est-il encore plus dur que le premier parce qu’il y a eu un sursaut d’espoir ? Ou la surprise des votes lors du premier conseil n’a-t-elle quand même pas d’équivalent ?

Le deuxième départ a été plus facile parce que je ne comptais que sur mes performances pour rentrer dans le jeu. Ça ne reposait que sur moi, il n’y avait pas de trahison. J’ai vraiment été déçue du premier conseil parce que je comptais sur des personnes qui m’ont trahie. La première a vraiment été plus brutale, j’étais plus surprise et très déçue.

Comment avez-vous réagi lorsque vous avez vu Denis Brogniart venir vers vous avec un flambeau à la main ?

Au départ, je me demandais pourquoi Denis venait. Il a l’habitude de venir à la rencontre des éliminés après leur élimination pour parler de l’aventure, il se déplace par sympathie. Sur ce coup-là, je l’ai vu arriver mais avec un flambeau. Il m’a demandé si je voulais re-rentrer dans le jeu. Opter pour le retour en France ne m’a même pas effleuré l’esprit. J’étais tellement déçue juste avant que là, ça n’a été que du positif. Forcément, j’ai été super surprise parce que normalement, les deuxièmes chances n’existent pas sur Koh-Lanta. Pour le coup, on m’en offrait une donc ce n’était que du positif pour la suite.

Parlons maintenant du conseil. Au moment du premier round, vous votez contre Clémence car vous saviez qu’elle avait un collier d’immunité. Pourquoi ne pas avoir voté contre Sam, ce qui l’aurait éliminé directement ?

Il faut savoir qu’entre filles, on s’était consultées après avoir lu le message [annonçant qu’il fallait prendre ses affaires avec soi lors de l’épreuve d’immunité] parce qu’on se doutait qu’il y aurait un conseil surprise. A ce moment-là, on s’était dit qu’on voterait contre Phil. On n’avait pas du tout anticipé qu’il serait immunisé par l’équipe adverse. Je savais que Clémence allait sortir son collier mais je ne savais pas contre qui elle allait voter parce que ce conseil était surprise et qu’on n’a pas le temps de se concerter. Je me doutais, via une conversation que j’avais eue avec Christelle quelques jours auparavant, que les votes allaient se diriger vers Clémence. Pour ne pas me mettre d’autres aventuriers à dos, j’ai voté contre Clémence. Je savais qu’elle n’allait pas sortir parce qu’elle avait son collier. En gros, je pensais que la personne contre qui Clémence allait voter allait sortir et que je ne me mettrais personne à dos. Je n’avais pas du tout anticipé que Coumba allait voter contre moi. C’est pour ça que ça peut paraître stupide quand on voit les images mais, à ce moment-là, je ne savais pas du tout contre qui Clémence allait voter et je pensais vraiment faire un bon coup en faisant ça.

Sur les réseaux, on a pu lire que voter contre Clémence, c’était comme se tirer une balle dans le pied. Pensez-vous que la stratégie n’était pas votre fort sur cette saison ?

Oui, la stratégie n’a jamais été mon fort dans mes précédentes aventures. Je m’étais dit que j’allais jouer un peu plus dans ce Koh-Lanta-là, que j’allais être plus stratège. Des personnes disent que si ça avait marché, ça aurait été un super coup. Là, ça n’a pas marché donc les gens disent que je me suis tiré une balle dans le pied. Il faut savoir qu’à ce moment-là, j’avais Coumba qui parlait toujours très fort, qui m’a mise en confiance et je n’avais vraiment pas imaginé une seule seconde qu’elle puisse trahir cette alliance.

La discussion à propos de l’alliance des femmes face à Claude vous a porté préjudice. Auriez-vous joué profil bas si vous aviez eu connaissance des conséquences ?

Après réflexion, je me dis que quand Claude a appris cette histoire d’alliance des femmes, il s’est peut-être senti en danger et il a voulu inventer un mytho. Son idée à lui, c’était peut-être qu’on se frite avec Coumba pour casser cette alliance et, finalement, c’est ce qu’il s’est passé. Avec un peu de recul, je me dis que j’aurais peut-être pu n’en parler qu’avec Coumba mais, d’un autre côté, je trouvais ça lâche qu’elle ait toujours la bouche ouverte et qu’au moment où il faut assumer, elle n’assume pas, c’était rageant. J’estime que j’avais été irréprochable sur le camp donc j’avais envie que Coumba assume ce qu’elle avait dit auparavant et que tout ne me tombe pas dessus alors que je n’étais à l’initiative de rien du tout.

Sur les réseaux, Coumba a présenté ses excuses en expliquant qu’elle avait été « exécrable et pas correcte » avec vous. Est-ce que tout est pardonné ?

Oui. Il faut savoir que Coumba m’avait écrit bien avant de le faire sur les réseaux. Au mois de juillet, on a eu cette discussion-là. Je ne suis pas rancunière, je n’aime pas rester en mauvais termes avec les personnes que je côtoie et là, pour le coup, on allait se côtoyer. Je préfère oublier les rancœurs et avancer. Aujourd’hui, tout est pardonné. Le fait qu’elle présente ses excuses ouvertement sur Instagram signifie, je pense, qu’elle regrette. Cela ne sert à rien de lui en vouloir ad vitam æternam.

Parlons franchement… Cette alliance 100 % femmes : bonne ou mauvaise idée ?

Sur le principe, ce n’était pas une mauvaise idée. C’est toujours un peu plus ou moins ce qu’il se fait sur Koh-Lanta : les premières équipes s’allient et si jamais l’alliance tient jusqu’au bout, ça peut marcher. Il se trouvait qu’au début, on n’était qu’entre filles, mais les garçons ont fait la même chose – et pour l’instant ça a l’air de marcher chez les gars. Sur le principe, si Alexandra et Alix n’avaient pas retourné leur veste si rapidement et n’avaient pas éliminé Clémentine, et si Christelle et Coumba avaient tenu leur parole de mon côté, sur le principe, la réunification arrive et on aurait pu faire un carnage et aller le plus loin possible. Après, on est dans Koh-Lanta, il y a toujours des revirements de situations.

Source: Lire L’Article Complet