Quotidien : Stéphane Bern serait très « fripon et coquinou » dans la vie, selon Matthieu Noël

Stéphane Bern et Matthieu Noël coaniment désormais ensemble leur émission sur Europe 1, intitulée « Historiquement vôtre ». Et les deux compères se connaissent très bien… Assez pour que Matthieu Noël affirme que son collègue est très « coquinou » sur Quotidien !

Stéphane Bern

Difficile d’imaginer le monsieur patrimoine français friand d’affaires coquines… Et pourtant ! Sur le plateau de Quotidien face à Yann Barthès, Matthieu Noël a fait quelques révélations sur son collègue. En effet, tous les après-midis entre 16h et 18h sur Europe 1, Stéphane Bern coanime désormais « historiquement vôtre » avec Matthieu Noël. Une émission aussi culturelle qu’humoristique. S’il y a une certaine alchimie entre Stéphane Bern et Matthieu Noël, c’est parce qu’ils se connaissent depuis des années : c’est même Stéphane qui a donné sa première chance à Matthieu, comme il l’a expliqué aux téléspectateurs de TMC. Et pour mieux les connaître, Yann Barthès a demandé à chacun de décrire l’autre en trois mots. Un exercice délicat : Pour Matthieu, ce sera « drôle », « bosseur », « écrit bien », mais aussi « se fou de ma gueule en permanence », selon Stéphane. De son côté, Matthieu ne s’est pas retenu de lancer quelques vacheries…

Curieux et fripon !

Matthieu Noël qualifie ainsi son coprésentateur de « loyal », « curieux » et… « fripon » ! Pour les moins de 20 ans, fripon signifie selon Matthieu « chaud lapin, coquin, coquinou… ils auront compris ». Oui, on a compris, comme beaucoup d’hommes de télévision, Stéphane Bern est très porté sur les affaires intimes… « C’est vrai que c’est quelqu’un qui s’intéresse énormément au sexe », détaille Matthieu Noël, rendant hilare Stéphane Bern, qui avoue lui-même : « Ça m’émoustille, je tends des perches… ». Une révélation qui intrigue beaucoup Yann Barthès : « Y’a plein de sous-entendus dans l’émission ? » s’enquiert-il. « Alors y’a plein de sous-entendus dans l’émission, mais aussi dans la préparation de l’émission, quand on établit les sujets, il veut toujours aller là où y’a des histoires de cul, avec les princesses… » Fou rire sur le plateau, ce qui n’empêche pas Matthieu Noël de continuer sur sa lancée : « Je découvre ça, je me dis quand même, Stéphane Bern, monsieur patrimoine… Je suis étonné, mais j’aime ça ! »

Source: Lire L’Article Complet