Resident Evil : l'interprète de Wesker rassure les fans, le film sera fidèle au jeu

Tom Hopper, alias Albert Wesker, a tenu à rassurer les gamers, Resident Evil ne va pas dénaturer l’esprit du jeu d’origine ! Une bonne nouvelle après la série de films avec Milla Jovovich, qui a fait couler beaucoup d’encre.

Prévu pour septembre 2021 au cinéma, Resident Evil : Welcome to Raccoon City est une nouvelle adaptation de la saga de jeux vidéo à succès dévéloppé par Capcom.

Après avoir été exploité dans 6 films par Paul W.S. Anderson, la franchise est cette fois rebootée par Johannes Roberts, à qui l’on doit notamment le film de requins 47 Meters Down.

Le long-métrage adaptera les deux premiers jeux Resident Evil, mettant en scène des personnages emblématiques comme Chris Redfield (Robbie Amell), Claire Redfield (Kaya Scodelario), Leon S. Kennedy (Avan Jogia) ou Jill Valentine (Hannah John-Kamen).

Quant au grand méchant du film, Albert Wesker, celui qui a traversé toute la saga vidéoludique, il sera campé par Tom Hopper (Black Sails, Umbrella Academy).

Le britannique de 36 ans, interrogé par Collider, a promis que l’adaptation sera fidèle au jeu d’origine. L’acteur a tenu à rassurer les fans sur son interprétation de Wesker, qui devrait plaire aux fans de la première heure.

“Je pense que les fans seront ravis. Ils sauront reconnaître que nous avons tout fait pour rendre ces personnages aussi authentiques que possible”, affirme le comédien.

Je voulais que Wesker ait un peu plus de relief et qu’il possède une certaine morale.

“Selon moi, le Wesker du jeu est un peu comme l’Agent Smith de Matrix. Je ne souhaitais pas l’interpréter de cette façon. Je voulais qu’il ait un peu plus de relief et qu’il possède une certaine morale. Ce n’est pas aussi simple que dans le jeu”, analyse-t-il.

“Il y a une vraie origine derrière les agissements de Wesker, avant qu’il ne devienne le grand méchant que l’on connaît. De plus, d’un point de vue esthétique, le jeu a vraiment influencé le film. Pendant le tournage, je me suis souvent dit que l’ambiance était vraiment similaire.”

Le film sera super violent.

“J’espère vraiment que les fans apprécieront cela. Le film retranscrit cette atmosphère en plus de donner une vraie profondeur aux personnages. Ça sera aussi super violent”, déclare-t-il.

Tom Hopper a ensuite évoqué le Manoir Spencer, lieu mythique du jeu vidéo, qui sera également central dans le film.

“C’était comme si on enfilait un casque VR et qu’on se lançait dans le jeu avec nos armes, notre équipement, etc… On se regardait tous et on se disait qu’on était comme plongés dans le jeu, c’était vraiment trop cool”, s’enthousiasme l’acteur.

Pour connaître son personnage au maximum, le réalisateur Johannes Roberts a exhorté Hopper à se replonger dans les jeux originaux.

“C’est le meilleur travail de recherche que j’ai eu à faire pour un film. J’ai ressorti ma vieille Playstation et j’ai joué. Je me suis littéralement pissé dessus tellement j’avais la trouille”, confie le comédien.

En tout cas, Resident Evil : Welcome to Raccoon City s’annonce très fidèle à l’atmosphère sombre et lugubre des jeux originaux, s’éloignant totalement de la version portée par Milla Jovovich. Verdict dans les salles en septembre (si tout va bien).

L’INTERVIEW DE TOM HOPPER POUR COLLIDER

Source: Lire L’Article Complet