Star Academy 4 : Mathieu Johan tout trucage mais confirme l'implication de la prod dans les nominations

Après les révélations de l’ancienne prof de chant Isabelle Charles, les anciens élèves de la Star Ac’ 4 prennent la parole.

Pour Isabelle Charles, la coach vocale de la quatrième saison du télé-crochet de TF1, la production avait prévu l’intégralité du déroulement de la saison qui aurait été construite autour de Grégory Lemarchal. Au cours d’une longue interview donnée à La Montagne, l’ancienne professeure de chant a déclaré : “Au lieu de recruter une Céline Dion anonyme, cela existe, ils ont pris une Lucie ou un Mathieu qui avaient du talent mais pas autant que Grégory… Encore plus concret : quand un mois avant la fin nous avons voulu nominer Lucie parce qu’elle n’avait pas fait une bonne évaluation, la prod s’y est opposée. Ils la voulaient face à Grégory à la fin et c’est ce qui s’est produit. Cela dit, c’est la seule fois qu’ils sont intervenus ainsi“.

À lire également

Star Academy : combien touchait la professeure de chant Armande Altaï ?

Deux académiciens ont décidé de réagir après ces accusations de tricherie envers la production. Selon eux, aucun trucage n’a été opéré, mais seulement une maîtrise habile du déroulé de la compétition. Pourtant, leurs propos ne répondent pas à l’anecdote des nominations truquées révélée par Isabelle Charles, puisqu’ils ont été recueillis par Pure Charts avant qu’Isabelle Charles ne s’exprime. “La prod scénarisait mais en fonction de ce qu’on leur donnait, de ce qu’on offrait comme prestation. Les gens sont tellement dingues. Ils pensent que tout est organisé. (…) La prod ne pouvait pas savoir ce qu’on allait faire. On ne communiquait rien avec eux. Il y avait une vraie place au hasard“, confie-t-il.

À lire également

Pourquoi je vis (TF1) : des incohérences repérées par les internautes dans le biopic de Grégory Lemarchal

Selon lui, même les élèves savaient que Grégory Lemarchal gagnerait, même s’il avait été nominé toutes les semaines, grâce au soutien du public dû à son charisme et son talent. Mais le musicien rappelle que les producteurs de l’émission ne pouvaient pas influencer le public à 100% : “La prod ne voulait tellement pas en saison 5 que Magalie Vaé gagne qu’ils l’ont nommée tout le temps, tout le temps, tout le temps. La France a choisi de la faire gagner : ça désespérait tout le monde, ce qui injuste car Magalie est une super nana. Comme quoi la prod ne choisit pas tout“.

Pour la finaliste Lucie Bernardoni, l’authenticité était bien présente : “On vit à l’intérieur du château. On ne voit les caméras que trois jours et après on les oublie. Ils se nourrissent de ce qu’on est, de ce que l’on dit. C’est impossible. C’est impossible de truquer une émission comme ça“. 

Nicolas Perron

Source: Lire L’Article Complet