Stéphane Plaza : "heureusement que je continue à vendre"

Été faste pour l’agent immobilier, qui accueille, sur M6, une petite nouvelle dans Maison à vendre (lundi 21 juin à 21 h 05) et revient en access avec Mieux chez soi (du lundi au vendredi à 18 h 40).

Télé star : Vous accueillez Carole Carat dans Maison à vendre. Sa sœur, Fabienne, vue dans Recherche appartement ou maison, l’a-t-elle pistonnée ?

Stéphane Plaza : Avec moi, il n’y a jamais de piston. Fabienne Carat n’a donc pas pistonné sa sœur ! Seul le talent m’intéresse. Les gens comptent sur nous. Il faut être à la hauteur. Carole a du potentiel. Il nous fallait quelqu’un qui vienne de temps en temps en renfort car Sophie Ferjaniet Emmanuelle Rivassoux sont très prises. D’autres personnes vont peut-être me rejoindre. C’est une manière de donner du peps, de ne plus être sur des automatismes.

Qu’apporte-t-elle de différent ?

Carole apporte la fraîcheur de la nouveauté. C’est un changement de métier pour elle. En aucun cas je ne la comparerais à Sophie ou Emmanuelle parce que ça ne lui rendrait pas service. Elles n’ont pas la même expérience.

Vous revenez également avec Mieux chez soi. Vous inspirez-vous de certaines décos pour votre domicile ?

Toujours. D’autant plus en ce moment parce que je suis en travaux depuis huit mois. J’ai pris quelques astuces, comme un îlot central avec une table collée de style différent, pour amener de la matière.

Est-il encore possible pour une personne lambda de faire appel à vos services, hors caméra ?

Oui, ce n’est pas une légende. Ma grande force est que cela reste ma passion. La télévision est un complément. Ça marche bien et j’en suis très content. J’ai même la chance de pouvoir refuser des propositions. Et celle de jouer la comédie, dont bientôt pour une très belle série sur une autre chaîne, et pas TF1. Mais heureusement que je continue à vendre. Et pas qu’à des personnes connues.

De plus en plus de personnalités font appel à vous face caméra. Sont-elles plus compliquées à satisfaire ?

Certaines, oui, à cause de leur image. Si elles font trop attention à leur image, ça ne sera pas naturel et ça me gonflera. Je travaille davantage avec elles hors caméra, comme cela a été le cas avec des membres des Grosses Têtes de RTL (où il est sociétaire, ndlr) ou plus récemment avec la chanteuse Wejdene. Je n’ai pas voulu filmer cette recherche afin de ne pas montrer où elle habite, pour sa sécurité.

Source: Lire L’Article Complet