Tayc, Michou ou Bilal… Qui a le plus de chance de remporter « DALS » ?

  • La finale de la onzième saison de Danse avec les stars est diffusée ce vendredi sur TF1.
  • Tayc avec Fauve Hautot, Bilal Hassani avec Jordan Mouillerac et Michou avec Elsa Bois vont s’élancer une dernière fois sur le parquet pour tenter de décrocher la victoire.
  • 20 Minutes compte les points de chaque finaliste pour estimer qui a le plus de chance de remporter le trophée.

Sortez votre plus beau costume à paillettes et votre plus belle robe à franges. Ce vendredi, c’est soir de finale pour Danse avec les stars qui verra s’affronter Tayc,
Bilal Hassani et Michou. Lors de cet ultime prime (exclusivement masculin donc), le public aura les pleins pouvoirs et désignera le candidat qui a le plus de mérite de repartir avec le trophée de la onzième saison de l’émission de
TF1. De notre côté, on fait le point sur les atouts et les talons d’Achille de trois danseurs encore en compétition.

  • Bilal Hassani, le prodige malmené

Depuis la sortie de son premier album en 2019, Bilal Hassani a prouvé à maintes reprises qu’il était capable d’allier chant et danse moderne à travers ses performances télévisuelles et sa tournée. Évidemment, le quickstep, la rumba et le fox-trot n’ont pas grand-chose à voir avec ce que propose le chanteur sur scène, mais il semblait inévitable qu’il irait loin dans la compétition. Bingo, il se retrouve en finale ce vendredi. Dès la première semaine du concours, l’interprète de Roi a obtenu quatre buzz de la part de Denitsa Ikonomova, François Alu, Jean-Paul Gaultier et Chris Marques, saluant tous les quatre son niveau exceptionnel.

En revanche, l’étiquette de favori qu’on a pu lui coller sur le front au début de la saison peut aussi avoir un revers. Au fil des semaines, les quatre membres du jury en ont demandé toujours plus à Bilal. « On avait parlé des hanches la semaine dernière et le problème des hanches n’a pas été réglé », soufflait Chris Marques lors de la huitième semaine. Le souci a finalement été réglé par la suite mais le public pourrait se hisser au niveau d’exigence des jurés et espérer des prestations d’excellence.

D’autre part, on s’attendait à ce que Bilal Hassani bénéficie d’un soutien incommensurable de la part de ses fans. Après tout, ce sont eux qui l’ont envoyé à l’Eurovision en 2019 lors des phases de sélection organisées sur France 2. Pourtant, à notre grande surprise, ses supporteurs et supportrices n’ont pas fait le poids face au rouleau compresseur que semble constituer la communauté de Michou le 5 novembre dernier. L’enjeu de la finale va-t-il changer les choses ?

  • Tayc, le premier de la classe à la notoriété incertaine

La semaine dernière, Tayc et Fauve Hautot ont survolé la demi-finale grâce à un contemporain sur N’insiste pas, titre de Camille Lellouche en hommage aux femmes victimes de violences conjugales. Ces prestations de haut niveau, le chanteur y est abonné. Depuis le lancement de la saison, chacune de ses interprétations s’est glissée dans le top 3 des meilleures de la soirée. Visiblement adoré par les membres du jury qui louent à longueur de primes son sens aiguisé du show, Tayc se positionne comme le bon élève à qui les professeurs attribuent les félicitations du conseil à chaque trimestre.

Mais son excellent niveau pourrait paradoxalement être son plus gros point faible. N’ayant jamais participé aux duels du face-à-face, il est impossible de connaître la cote de popularité de Tayc. A-t-il une solide base de fans ? Ses prouesses lui permettront-elles de dépasser l’engouement des communautés de Bilal Hassani et Michou ? Seul le vote final pourra répondre à ces questions.

  • Michou, le chouchou au moins bon niveau

Il est le dernier candidat en lice, celui que l’on attendait peut-être le moins lorsqu’on a découvert le line-up des personnalités en début de saison. Et pourtant, Michou a su se frayer un chemin jusqu’en finale. Statistique attestant de son niveau plus faible que celui de ses concurrents, le youtubeur est allé cinq fois en face-à-face, soit plus d’un prime sur deux. Ce n’est donc pas lui faire déshonneur que de dire qu’il a indéniablement la moins bonne technique des trois finalistes. Sans nul doute, cela pourrait lui porter préjudice dans le cadre d’un concours de danse.

Toutefois, Michou a dans sa poche un atout de taille qui pourrait faire toute la différence dans la dernière ligne droite : ses fans. Fort d’une communauté de 6,7 millions d’abonnés sur YouTube et 5,6 millions sur
TikTok, le jeune homme a toujours remporté ses duels de la dernière chance, même face à Aurélie Pons ou Bilal Hassani.

Par ailleurs, le doute qu’il laisse planer autour de sa relation avec sa danseuse n’est pas un point à éluder. Le public s’est attaché au duo et espère même un bisou lors de l’ultime danse. Lorsque Michou affirme qu’il fait « exprès de mal danser pour passer plus de temps avec Elsa » dans une vidéo sur TikTok, le compteur affiche plus de huit millions de vues. Aucun autre de ses adversaires n’a un tel poids sur les réseaux sociaux et les résultats de la finale démontreront si les jeux se font uniquement sur le parquet.

Source: Lire L’Article Complet