Top Chef 2023 : "J’en tremble", ce message qui a chamboulé Danny

Ce mercredi 19 avril, Danny faisait une nouvelle fois ses preuves dans la brigade cachée de Top Chef. Celui-ci a été chamboulé par un message très personnel et émouvant. Explications.

C’est un Danny Khezzar touchant que les téléspectateurs deTop Chef : la brigade cachée ont pu découvrir ce mercredi 19 avril. Jusqu’à présent, on l’avait plutôt vu taquin ou au grand cœur lorsqu’il donne un coup de pouce à ses concurrents. Il nous a fait rire, il nous a fait stresser à toujours être sur le fil. Mais voilà qu’il nous a ému. Chaque semaine, la pression est à son paroxysme pour Danny Khezzar qui doit faire ses preuves afin de conserver ses manchettes rouges. Celles-là mêmes qui lui permettront – s’il ne se fait pas détrôner d’ici là – de réintégrer la compétition officielle aux côtés d’Hélène Darroze lors des quarts de finale. Danny affiche déjà six victoires à son actif. Après Jacques, Victor, César ou encore Léo, il doit affronter Alexandre. Une septième consécration à portée de main ? "Avant qu’il ne se lance dans son septième duel, une surprise attend Danny", explique Stéphane Rotenberg en voix-off.

Dans les vestiaires de Top Chef figure en effet une enveloppe marquée de son prénom. Est-ce un message d’Hélène Darroze ? Une nouvelle règle afin de le déstabiliser ? Que nenni – même si le contenu de cette lettre pourrait bien le déstabiliser, ou a minima le chambouler. Et pour cause, il s’agit d’une missive de ses parents ! "Tout petit déjà, tu as exprimé ton désir de cuisiner et d’être chef de cuisine, comme ton papi…", lit-il à voix haute. Et de poursuivre la gorge nouée et les mains tremblantes : "Tu avais 16 ans et tu découvrais enfin ce monde dont tu rêvais tant." Une émotion palpable que Danny Khezzar n’a pas tenté de cacher. "Putain, j’en tremble et tout", avoue-t-il, avant de reprendre sa lecture : "Nous sommes extrêmement fiers de toi, de ton parcours mais aussi et surtout de l’homme que tu es devenu". Mais difficile pour le jeune homme de continuer lorsque sa mère évoque le décès de sa grand-mère. "C’est chaud les lettres comme ça", lâche-t-il en essuyant une larme au coin de son œil.

Source: Lire L’Article Complet