TPMP : la nouvelle chroniqueuse de Cyril Hanouna a 16 ans seulement !

Ce 2 septembre, Cyril Hanouna a accueilli une nouvelle recrue ! Satine Wallé, chanteuse, a seulement 16 ans !

Le 19 novembre dernier, lors d’un débat sur les émissions faisant intervenir des enfants à la télévision, Cyril Hanouna avait reçu dans TPMP une jeune fille, Satine Wallé, repérée à l’âge de 10 ans dans The Voice Kids. A l’époque, en 2014, cette graine de star avait osé chanter un yodel, et Patrick Fiori l’avait pris sous son aile, pendant le télé-crochet. 

Une nouvelle chroniqueuse de 16 ans !

Un succès qui ne l’a pas empêché d’être la cible de malveillance, de retour à sa vie normale, à l’école. La chanteuse a ainsi confié le mois dernier, lors de son passage sur C8 : “Ça a commencé par des petites remarques, puis les remarques sont devenues plus blessantes (…) On me poussait, on me faisait tomber, on me mettait des claques, des coups-de-poings. Au bout du troisième coup, on s’est dit que ce n’était vraiment pas normal (…) C’est allé trop loin. Je me suis dit : ‘Ils vont me tuer.’ Le pire, c’est le coup-de-poing, que j’ai réussi à esquiver, parce que vraiment, ce n’était pas possible. J’ai eu tellement peur”.

Au point où elle a été obligée de déménager pour retrouver une vie plus paisible, en sécurité. Après avoir publié 2 ouvrages sur le harcèlement, Satine Wallé a tapé dans l’oeil de Cyril Hanouna, qui lui a demandé de revenir en tant que chroniqueuse (et malgré son jeune âge, 16 ans) dans sa quotidienne. C’est ainsi que ce 2 décembre, elle était bien là, autour de la table de Baba.

Spécialiste médias des télé-crochets ?

Elle était venue raconter sa mésaventure dans “La France a un incroyable talent”, l’émission de M6, à laquelle elle a participé il y a quatre ans avec sa mère, dit-elle. Elle a ainsi révélé à son nouveau patron : “On n’a pas été diffusés, on a été vraiment maltraités, on a été dans des conditions minables, on a été jetés sur scène, on n’a même pas été diffusés, parce qu’il y a eu un petit scandale”. Et d’ajouter qu’avec sa maman : “On a attendu de 8h jusqu’à 20h, on n’a même pas eu de bouffe le midi, il faisait super froid, on était tous entassés dans une salle”… Ambiance.

Source: Lire L’Article Complet