TPMP : séquence délirante avec Delphine Wespiser, qui dérape sur la vaccination en plein direct

Pendant l’émission Touche pas à mon poste de ce jeudi 6 janvier, la chroniqueuse Delphine Wespiser a tenu des propos délirants sur le vaccin contre le Covid-19. 

Ce jeudi 6 janvier, Delphine Wespiser n’a pas brillé par sa rigueur scientifique sur le plateau de Touche pas à mon poste. Lors d’un débat lancé par Cyril Hanouna sur les effets secondaires du vaccin contre le Covid-19, Miss France 2012 a livré le récit de sa première injection. "Je me suis fait vacciner totalement à contre-coeur. Je me suis posé la question pendant une semaine jusqu’au moment de le faire. Ce n’était un moment agréable ni pour moi ni pour le docteur qui m’a piqué. C’était un moment très bizarre. D’ailleurs toutes les personnes présentes dans la salle ce jour-là m’ont regardé en se demandant si on m’emmenait à l’abattoir. Pour moi ça l’était, ce n’était pas une décision, je n’avais pas ma vie en mains."

Après avoir raconté sa douloureuse expérience, Delphine Wespiser a tenu à s’adresser directement à un médecin pro-vaccin invité pour l’émission. "Je voulais vous poser une question, car vous minimisez les effets secondaires. Hier, une personne m’a dit que son père était mort à la suite d’une thrombose à cause du vaccin. Je reçois beaucoup de messages de ce genre. Je voulais donc vous demander combien d’enfants qui ont eu le Covid en sont morts ? Vous avez un chiffre ?". Ce à quoi l’intéressé lui a répondu : "Oui, il y a eu moins de quelques dizaines de morts chez les moins de 11 ans. Ce qui est très faible. En revanche il y a des syndrômes préoccupants pour lesquels on se demande les conséquences à long terme".

Delphine Wespiser : "Et bien vous mentez !"

Puis la discussion entre les deux protagonistes a continué. "D’accord. Maintenant j’aimerais savoir si vous savez combien est-ce qu’il y a eu d’enfants morts qui étaient vaccinés ?". "C’est simple", lui répond le médecin, "il y en a eu zéro". "Et bien vous mentez", lui rétorque la chroniqueuse, "il y a eu vingt signalements". Une affirmation qui a fait bondir ce scientifique : "Mais ils sont morts d’autre chose que du vaccin, c’est prouvé. Vous dîtes n’importe quoi, si vous vous faites écraser par une voiture après avoir été vacciné, ce n’est pas le vaccin qui vous a tué !". Mais Delphine Wespiser n’en a pas démordu : "Ca, on n’en parle pas dans les médias, il y a eu vingt signalements". Devant ce débat qui partait pour tourner en rond, Cyril Hanouna a décidé de lancer un autre sujet.

Source: Lire L’Article Complet