TPMP : Un chroniqueur en garde à vue

Cyril Hanouna et Raymond ont toujours des anecdotes marrantes à raconter en plateau…

Le 2 novembre dernier, dans l’émission “Touche pas à mon poste”, Raymond, connu pour son franc-parler, n’avait pas hésité a poussé un coup de gueule. Le débat proposé par Cyril Hanouna tournait autour des personnalités qui avaient justement poussé un coup de gueule contre le confinement et les restrictions du président Emmanuel Macron. Présent autour de la table, l’humoriste Elie Semoun avait fait part de son ras-le-bol.

Quant à Raymond, il expliquait être très énervé contre certains artistes qui poussaient des coups de gueule : “On ne dit pas aux gens qui sont en galère depuis mars, comme les artistes : ’On va décaler votre licenciement’. Le licenciement, ils vont se le manger dans la tête !”

Il s’en était pris notamment à Nicolas Bedos ainsi qu’à l’humoriste et chanteuse Camille Lellouche : “Je vais lui dire à Nicolas Bedos ! Tout l’été quand il faisait des stories sur Instagram sur la Côte d’Azur. Camille Lellouche, c’est pareil ! Ils n’ont pas fait de messages pour dire : ’Attention, quand on va se déconfiner, mettez vos masques parce qu’on va le payer plus tard !’ Ils se plaignent maintenant ! Il fallait faire les messages aussi avant. Et le gouvernement fait ce qu’il peut.”

Ce soir, mardi 17 novembre, Cyril Hanouna a raconté sa rencontre avec Raymond et ses débuts avec ce dernier. Raymond en a profité pour raconter une anecdote avec le papa de Lino et Bianca : “durant une saison de radio, de septembre à avril, j’ai fait trois gardes à vue, quand je partais faire mes défis ils appelaient la police pour dire ‘il y a un mec qui fou le bordel dans un bar avec une fausse livraison, il a des coqs, des poulets, il faut vite l’intercepter, il a un camion blanc, il donnait mon immatriculation, je ne comprenais pas quand je voyais débarquer les flics, je disais ‘on m’a balancé, faut que je raccroche’ je ne comprenais pas…”

Hilares, Cyril et ses chroniqueurs ont en tout cas bien ri après ce récit. S’il en rit désormais, Raymond avait vécu un mal quart d’heure sur le moment…

La rédac’

Source: Lire L’Article Complet