Une nouvelle plainte pour viol déposée contre Patrick Poivre d’Arvor ?

Une septième femme viendrait de saisir la justice pour dénoncer des faits de viol qui auraient été commis par Patrick Poivre d’Arvor.

L’affaire PPDA viendrait de connaître un nouveau rebondissement. Selon BFM TV, une septième plainte – la quatrième pour viol – aurait été déposée lundi à l’encontre de l’ancien présentateur du JT de TF1. Les faits se seraient déroulés dans le bureau du journaliste lorsque la plaignante avait 24 ans et travaillait comme jeune journaliste. « Cette femme a déjà été auditionnée dans l’enquête. Jusqu’alors, elle n’avait pas souhaité déposer plainte car les faits sont prescrits », précise BFM TV en ajoutant que la victime présumée aurait finalement changé d’avis ce week-end. Elle aurait ainsi envoyé un courrier au procureur de la République de Nanterre pour dénoncer ces « faits qui correspondent à un viol ». Patrick Poivre d’Arvor et son entourage n’ont pas encore réagi publiquement à cette nouvelle mise en cause.

À lire également

Patrick Poivre d’Arvor, accusé de viol : Les SMS de Florence Porcel dévoilés

Début juin, trois nouvelles plaintes seraient déjà venues alourdir le dossier constitué à l’encontre de l’ancienne star du JT de la Une. Ces trois femmes auraient elles aussi été entendues par les enquêteurs en charge de l’affaire PPDA alors qu’elles ne souhaitaient pas saisir la justice. Elles auraient finalement changé d’avis après leur audition. Sur les trois plaignantes, une seule évoquerait des faits constituant un viol. Ces derniers auraient été commis il y a 21 ans, là encore dans le bureau de Patrick Poivre d’Arvor. D’autres plaintes pourraient être déposées par la suite. Selon RTL, « il ressort des auditions des enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) que 23 femmes se disent victimes de viol, d’agression sexuelle ou de harcèlement sexuel de la part de Patrick Poivre d’Arvor ». Des faits qui se seraient déroulés entre les années 1980 et 2016.

Entendu à deux reprises, Patrick Poivre d’Arvor aurait reconnu « avoir eu des rapports sexuels consentis » avec certaines femmes et aurait nié d’autres faits. Pour rappel, la première femme à être sortie du silence pour accuser PPDA de viols est Florence Porcel. Cette auteure, qui est poursuivie par le journaliste pour « dénonciation calomnieuse », affirme avoir été violée entre 2004 et 2009. Ce qu’il nie.

À lire également

Patrick Poivre d’Arvor, accusé de viol : L’ex présentateur du JT a été entendu par la police cette semaine

Clara Kolodny

Source: Lire L’Article Complet