Valérie Bègue en colère contre Les 12 coups de midi : son nouveau coup de gueule contre l’émission de Jean-Luc Reichmann

Sur Instagram, Valérie Bègue a invité Jean-Luc Reichmann et son émission Les 12 coups de midi a être plus vigilants après une question polémique concernant les Réunionnais.

Valérie Bègue ne décolère pas. Mardi 27 octobre 2020, l’ex Miss France s’est de nouveau saisie sur de son compte Instagram pour pousser un coup de gueule. "Je ne vais pas polémiquer davantage sur cette histoire. Les stéréotypes ont le don de m’exaspérer. La maladresse de cette question et la justification un peu simpliste ont choqué beaucoup d’entre nous, Réunionnais." a-t-elle déclaré avant de préciser : "Évidemment, je n’accuse de racisme ni la chaîne, ni son animateur. J’en appelle juste à leur vigilance pour essayer d’éviter à l’avenir de véhiculer ce genre de cliché."

Il faut rappeler que la mère de famille s’est agacée après avoir vu une question sur les Réunionnais dans l’émission Les 12 coups de midi. Le 24 octobre 2020, Jean-Luc Reichmann demandait en effet à un candidat : "A quoi peut-on parfois reconnaître un Réunionnais ?" Parmi les deux réponses proposées, il devait ainsi choisir entre "Leur ongle très long" et "L’autre", catégorie derrière laquelle se cachait la mauvaise réponse "Leur onzième doigt". De quoi donc mettre Valérie Bègue hors d’elle. "Il est long cet ongle ?" avait-elle d’abord réagi en publiant un doigt d’honneur en story Instagram. Puis, l’ex de Camille Lacourt avait interpellé TF1 en déclarant : "Honteux ! Vous êtes sérieux ? Un exemple trsitement banal de racisme ordinaire".

Les 12 coups de midi : le CSA saisi

Comme le précise Purepeople, l’Union des Étudiants Réunionnais de l’Hexagone ont quant à eux décidé de saisir le Conseil supérieur de l’audiovisuel après la séquence des 12 coups de midi. "Dans cette triste affaire, nous avons manifestement assisté à une sordide scène de racisme, diffusée à une heure de grande écoute, impliquant un public très large’ A travers la question ‘à quoi reconnaît-on un Réunionnais ?’, les Réunionnais sont essentialisés" s’est-elle plainte.

Source: Lire L’Article Complet